L’histoire de l’édredon ancien

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

À l’instar du drap, de la couette, ou encore de l’oreiller, l’édredon fait partie des constituants élémentaires d’une literie. Mais à quoi sert-il réellement ? Pour mieux cerner les fonctions de cet accessoire, il convient de remonter à son origine.

Origines de l’édredon ancien

Accessoire de literie très apprécié notamment pour ses vertus chauffantes, l’édredon ancien est souvent confondu avec la couette. Mais, à la différence de cette dernière, il est beaucoup plus petit et destiné à couvrir exclusivement le plateau du matelas tout en laissant à peu près 30 cm en tête de lit afin de dégager la place du traversin ou de l’oreiller. Disparu depuis quelques années, l’édredon ancien revient en force et s’impose peu à peu comme un accessoire incontournable.

Ayant vu le jour au Moyen-âge, l’édredon ancien a évolué au fil du temps, aussi bien en termes de fonctions que de composition. À l’origine, il était placé entre la paillasse et le dormeur, afin d’isoler ce dernier du froid, mais également pour lui apporter de la chaleur, du moelleux, et du confort. À cette époque, le seul moyen de chauffer une chambre, c’était de faire du feu. La place de la cheminée étant dans la pièce à vivre, cette alternative était difficilement envisageable. L’édredon ancien est alors devenu un accessoire indispensable pour tous les dormeurs, surtout en période hivernale où la température ambiante perturbe considérablement la qualité du sommeil.

édredon lit

Évolution du rôle de l’édredon

Au fil des ans, les matelas de laine sont apparus. Mais cela n’a pas pour autant sonné la fin de l’utilisation de l’édredon. En réalité, le rôle de cet accessoire a évolué. Désormais, il se place, non plus entre le dormeur et la paillasse, mais par-dessus celui-ci. Avec les matelas assez moelleux de l’époque, l’unique rôle de l’édredon est d’apporter un brin de chaleur dans le lit, car les chambres ne disposaient pas encore de chauffage.

Quelques années plus tard, les radiateurs ont été inventés. Ils se sont progressivement imposés comme le moyen le plus efficace et simple pour fournir de la chaleur à une pièce tout entière. Dès lors, l’édredon a perdu sa fonction principale. Même si quelques rares personnes continuaient de s’en servir comme un apport de chaleur supplémentaire, pour beaucoup, il est devenu un accessoire superflu et encombrant. C’est ainsi que l’édredon ancien a peu à peu disparu de l’usage quotidien.

Revisité par les grandes manufactures et les designers, l’édredon ancien revient depuis quelques années à la mode. Cette fois, il ne joue plus uniquement le rôle d’un chauffant, mais également celui d’un accessoire décoratif. Ornés de coloris et de motifs variés, les nouveaux modèles d’édredons confèrent un certain charme à votre lit, mais également à votre chambre à coucher en général.

Comparativement aux édredons anciens, les édredons actuels sont plus confortables et plus légers. Vous trouverez sur le marché, des modèles d’entrée de gamme qui sont pour la plupart composés soit de fibres de polyester ordinaire, soit de fibres siliconées creuses. Le niveau de confort offert par ces derniers est relativement moyen. Quant aux modèles haut de gamme, ils sont principalement constitués de duvet de canard ou d’oie. Moelleux, confortables, chaleureux, décoratifs, ceux-ci sont très prisés par de nombreux particuliers.

Étymologie du mot édredon

Étymologiquement, l’édredon est tiré de la langue danoise. Il tient sa source du mot « ederdun » signifiant littéralement duvet d’eider. En effet, le duvet d’eider vient du canard qui porte le même nom. Espèce très rare, cet animal se trouve exclusivement dans les régions nordiques. C’est d’ailleurs en raison de sa rareté que les duvets récoltés sur son plumage sont très coûteux.

Quel édredon choisir ?

Il existe plusieurs types d’édredons. Le modèle idéal est celui qui répondra le mieux à vos besoins. Avant donc de faire votre choix, vous devez nécessairement connaître les points forts et les inconvénients de chaque type d’édredon.

L’édredon gonflant

Encore connu sous le nom d’édredon à l’ancienne ou de plumon, l’édredon gonflant est l’un des modèles les plus plébiscités du marché. Utilisé autrefois par nos grand-mères, l’édredon gonflant a progressivement disparu avec l’apparition des systèmes de chauffage. Mais aujourd’hui, de plus en plus de personnes y ont recours afin de conférer une touche cocooning et rétro au décor de leurs chambres. En effet, avec ce type d’accessoire, vous n’aurez plus besoin de chauffer votre chambre à coucher, et réaliserez par la même occasion, d’importantes économies d’énergie, car il est très chauffant. Il est d’ailleurs très recommandé en hiver où il vous protège contre le froid, et contribue à un sommeil de qualité.

Généralement, un édredon gonflant est composé d’une enveloppe en percale ou en jacquard de coton, et garni de duvet de plumes ou de canard. Si vous souhaitez que votre édredon soit beaucoup plus chaud et surtout très léger, nous vous suggérons les modèles gonflants dont la proportion de duvet est très importante.

L’édredon matelassé

À la différence de l’édredon à l’ancienne qui est épais et surtout très gonflant, l’édredon matelassé est piqué. Il se présente sous la forme d’un losange ou d’un carré, et se distingue par son design exceptionnel. En plus de la chaleur offerte en période de fraîcheur, ce type d’édredon apportera à votre chambre, une ambiance cocooning, et une touche intemporelle et esthétique.

Comparativement à l’édredon à l’ancienne, celui-ci est beaucoup moins garni, et logiquement moins chaud. Néanmoins, il peut s’avérer être un bon allié en hiver, surtout lorsqu’il est associé à une couette chaude. Encore appelé édredon américain, l’édredon matelassé dispose d’un piquage qui maintient le duvet en place, et contribue à la conservation d’une forme décorative et homogène. Vous n’aurez donc plus besoin de secouer quotidiennement votre édredon dans l’optique de lui redonner du gonflant, ce qui constitue un précieux gain de temps. L’édredon américain peut être utilisé comme appoint de chaleur sur la housse de couette vide ou sur les draps.

édredon

Le plaid matelassé

Le plaid matelassé est une version beaucoup plus récente de l’édredon. En piquage capitonné, il peut être disposé sur le drap et la couette. Bien que moins chauffant que l’édredon américain et l’édredon à l’ancienne, il vous permet de rester au chaud et surtout de bénéficier d’un confort exceptionnel durant votre sommeil.

Le plaid matelassé a l’avantage d’être beaucoup moins encombrant, donc plus aisé à transporter. Vous souhaitez passer du temps devant un bon film allongé dans votre canapé, mais vous grelottez de froid ? Il vous suffit de vous enrouler dans votre plaid matelassé et vous pourrez ainsi profiter de votre programme télé tout en étant à l’abri de la fraîcheur. Le plaid matelassé sera votre meilleur allié pour des soirées lecture sur la véranda ou la terrasse durant les nuits de la mi-saison, et même en hiver.

Comparativement à l’édredon gonflant, celui-ci est beaucoup moins garni. Cependant, il offre un pouvoir gonflant similaire. Généralement, ce type d’édredon est recouvert d’un tissu 100 % coton destiné à vous offrir une sensation de douceur particulièrement agréable. En dehors de ses propriétés chauffantes qu’il doit d’ailleurs au duvet, le plaid matelassé est un accessoire qui apporte une touche décorative à votre intérieur.

En fonction de la couleur et du motif de votre plaid, ce dernier conférera un style cosy et tendance à votre chambre à coucher. Si vous êtes adeptes des décors sombres, nous vous suggérons d’opter pour un plaid matelassé gris ou bleu nuit avec de petits motifs abstraits. Les modèles blancs demeurent néanmoins un classique indémodable et peuvent se fondre dans n’importe quel type de décor.