Les signes d’un mauvais matelas

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
matelas
Sommaire

Pour ne pas vous sentir fatigué durant la journée, il est indispensable de profiter d’une bonne nuit de sommeil. Or bien dormir est tout simplement impossible si vous utilisez un mauvais matelas. En fait, ce dernier ne procure pas un confort optimal. Il n’est donc plus approprié pour vous offrir un sommeil de qualité. Cela peut résulter d’un mauvais choix à l’achat ou d’un matelas usé. Dans les deux cas, une literie inadaptée peut occasionner plusieurs situations inconfortables. Découvrez-les en détail dans cet article. Celui-ci vous indiquera également le bon moment pour remplacer votre matelas.

Dans quel cas un matelas est-il mauvais ?

Il est primordial de choisir un bon matelas lors de l’achat. Si vous achetez un couchage de qualité comme le matelas emma original, vous dormirez confortablement pendant plusieurs années. Dans le cas contraire, vous risquez de vous retrouver avec une literie peu confortable seulement après quelques mois d’utilisation. Par ailleurs, les signes suivants apparaissent lorsque vous utilisez un matelas de mauvaise qualité :

  • vous souffrez de douleurs au dos et à la nuque. Ce qui signifie que votre couchage ne soutient plus correctement votre colonne vertébrale et vos vertèbres cervicales ;
  • vous avez des problèmes respiratoires la nuit. Cela peut être causé par un matelas qui vieillit ;
  • vous êtes fatigué au réveil. Cela résulte d’un sommeil de mauvaise qualité dû à des difficultés d’endormissement ou à des micro réveils fréquents. C’est le signe que vous utilisez un matelas peu confortable.

Les signes qu’un matelas est trop usé

Même si au départ vous avez acheté un matelas de bonne qualité, celui-ci s’usera après quelques années. C’est le cas si les signes suivants apparaissent :

Le matelas se déforme

Votre matelas est vieux s’il s’affaisse, présente des bosses ou se creuse au milieu. Ce qui signifie qu’il ne propose plus un confort équilibré. Cela peut causer un mauvais alignement de la colonne vertébrale. Il en résultera une raideur musculaire et/ou des douleurs aux zones sensibles (dos, cou, hanches…).

Des allergies ou des difficultés respiratoires apparaissent

Un matelas usé accumule plus d’acariens et de poussière. C’est ce qui cause :

  • les démangeaisons oculaires ;
  • les éruptions cutanées ;
  • ainsi que les difficultés respiratoires.

Ces problèmes peuvent être résolus si vous entretenez régulièrement votre couchage. Or si vos irritations persistent malgré un bon entretien, cela signifie que votre matelas est trop vieux. Il est alors temps d’acheter une nouvelle literie.

La composition se détériore

La matière qui compose votre matelas se détériore lorsque celui-ci prend de l’âge.

S’il s’agit d’un matelas en mousse, lorsque celle-ci s’use, elle reprend difficilement sa forme initiale. Votre corps peut alors s’enfoncer dans le matelas lorsque vous vous allongez dessus. Celui-ci ne permet donc plus un bon maintien de la colonne vertébrale.

S’il s’agit d’un matelas à ressorts, celui-ci peut faire du bruit à mesure que les ressorts vieillissent. Ce qui risque de vous réveiller lorsque vous changerez de position durant le sommeil.

En tout cas, lorsque vous remplacez votre matelas, tenez compte de certains critères. La qualité, la fermeté et le confort sont essentiels. Ne négligez pas non plus les dimensions. En principe, plus un matelas est spacieux, plus il sera confortable. Optez alors pour une grande largeur et une longueur appropriées.

La durée de vie d’un matelas

La durabilité d’un matelas dépend notamment de sa qualité, de son garnissage et de votre morphologie… En principe, plus un matelas est qualitatif, plus il durera dans le temps. Sachez aussi qu’en général, un bon matelas offre une durée de vie moyenne de 10 ans. Il est recommandé de changer de literie au plus tard au bout de cette durée. Toutefois, le matelas d’une personne en surpoids s’affaisse plus rapidement. Il faudra alors en changer tous les 7 ans.

À présent, vous connaissez les signes d’un mauvais matelas. Bien évidemment, l’article ne contient pas toutes les informations à ce sujet. Néanmoins, la rédaction espère que ces quelques lignes vous aideront à reconnaître un matelas de basse qualité.