Cheminée qui goudronne : quels sont les risques pour la santé ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Une cheminée a besoin d’un entretien régulier pour éviter les problèmes de bistrage et de surchauffe du conduit. Veiller à la bonne santé de votre cheminée doit se faire au quotidien à travers certaines actions. En effet, une conduite de cheminée mal entretenue peut très vite se transformer en une cheminée qui goudronne, causant par la même occasion des problèmes pour les résidents de la maison et le voisinage. Votre cheminée goudronne ? Voici les risques que cela représente pour la santé.

Les services de professionnels du ramonage pour une cheminée qui goudronne

Une cheminée qui goudronne a un conduit recouvert de bistre ou de goudron. Il s’agit d’une substance noirâtre semblable à de la suie gluante qui s’amasse au niveau du conduit. Pour faire face à ce problème, la meilleure solution est de recourir à un débistrage.

Ce sont des travaux qui permettent de dégager les conduits et qui facilitent une meilleure circulation de la fumée. Il est recommandé de confier les travaux de débistrage à des professionnels pour avoir un résultat optimal. Plusieurs sites spécialisés proposent aujourd’hui des prestations de ramonage et de débistrage rapide et efficace. Ainsi, en cliquant ici, par exemple, vous pourrez bénéficier des services d’une équipe spécialiste du ramonage et du débistrage en France.

Ces professionnels répertoriés par départements ont été soigneusement sélectionnés pour offrir des services de qualité. Il est également possible d’avoir des informations sur l’entretien de votre cheminée, de la chaudière, de la poêle, etc. Le débistrage de la cheminée doit se faire lorsque le ramonage n’est plus possible. Il peut aussi être réalisé avant l’installation d’un tubage dans un enduit maçonné. Il est généralement conseillé de le faire tous les 5 ans.

Vous avez le choix entre un débistrage mécanique et un débistrage chimique. Le débistrage chimique de la cheminée fait intervenir une poudre anti-bistre. En ce qui concerne le débistrage mécanique, votre ramoneur peut se servir d’une débistreuse qui lui permettra de briser le goudron durci et désencrasser le conduit de cheminée. C’est généralement la solution la plus recommandée.

Pour ce genre de travaux, il est conseillé de faire appel à un ramoneur professionnel agréé. Optez pour des professionnels appartenant à des réseaux reconnus pour leur sérieux et leur professionnalisme.

Quels sont les risques d’une cheminée qui goudronne ?

cheminée debistrage

Une cheminée qui goudronne peut être une source de nombreux problèmes. Le bistre qui s’entasse au niveau de la cheminée est généralement composé de résidus de combustion. Il a la particularité d’être extrêmement inflammable. Ainsi, il est courant de voir se déclencher des incendies dans les conduits d’évacuation à cause de cette substance. Voilà pourquoi il est primordial de s’en débarrasser le plus tôt possible.

Par ailleurs, lorsque les conduits sont totalement obstrués par le goudron, les gaz toxiques issus de la combustion se répandent dans la maison. L’accumulation de bistre réduit en effet les capacités normales de votre cheminée, ce qui favorise une intoxication au monoxyde de carbone. Encore appelé CO, le monoxyde de carbone est un gaz invisible et inodore. Contrairement à certains gaz toxiques, il n’irrite pas les voies respiratoires ou les yeux.

Les habitants de la maison peuvent sans le savoir l’inhaler tous les jours. Lorsqu’une personne respire du CO, le gaz entre dans son sang et remplace l’oxygène. Progressivement, les tissus sont endommagés et des symptômes apparaissent sur le long terme. C’est un gaz extrêmement toxique et un tueur silencieux. Habituellement, les symptômes sont assimilés à d’autres maux. Mais une analyse peut révéler qu’il s’agit d’une intoxication au monoxyde de carbone. Voilà pourquoi il est très important de bien entretenir votre cheminée pour éviter ces problèmes de santé.

Formation de bistre : comment prévenir ?

La formation de bistre dans le conduit de cheminée peut avoir plusieurs causes. Elle est habituellement attribuée à la mauvaise qualité du tirage de la cheminée. Cependant, la mauvaise qualité du bois de chauffage peut aussi entraîner une augmentation et une accumulation de bistre dans le conduit. Pour éviter la formation de goudron dans votre conduit, plusieurs astuces peuvent être appliquées.

Ainsi, vous pouvez prévenir la formation de bistre dans votre cheminée en choisissant un bois sec et de bonne qualité pour le feu. Optez pour un bois qui a été stocké 24 mois sous un abri ventilé avec moins de 25 % d’humidité. Les espèces recommandées sont le hêtre ou le chêne. Il est déconseillé d’utiliser des bois résineux et récupérés qui ont la mauvaise réputation de salir rapidement les conduits.

En ce qui concerne la forme du conduit de cheminée, il est important qu’il soit bien droit. Cela évite que le gaz soit obstrué pendant son évacuation. Par ailleurs, les travaux de ramonage doivent être réalisés au moins deux fois par an par un professionnel. Le ramoneur s’occupera de l’entretien des conduits afin de s’assurer que les fumées sont évacuées normalement.