Quel type de chauffage choisir pour sa maison ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
chauffage maison

Chauffer une maison n’est jamais évident. Sa conception, sa surface au sol, la hauteur des plafonds, le nombre d’étages et de pièces, ainsi que la présence de zones mal isolées rendent la tâche plus compliquée. Par conséquent, le système de chauffage à installer pour chauffer l’ensemble sans vous ruiner doit être soigneusement étudié. Il faut dans un premier temps choisir le système le plus éco-performant parmi les solutions disponibles et dans un deuxième temps adapter chaque point de chauffage à la configuration des pièces à chauffer et à leur destination (un séjour n’est pas équipé avec un système de même puissance qu’une cuisine ou une chambre).

Le choix de l’électrique pour un chauffage éco-efficient

Plusieurs systèmes existent pour chauffer une maison, les chaudières au fioul ou au gaz, le poêle à bois, les pompes à chaleur ou les radiateurs électriques. Parmi toutes ces solutions, la formule la plus simple à déployer dans une maison sans devoir faire des travaux d’aménagement importants est le chauffage électrique. Ce sont des équipements de chauffage autonomes qui, pour fonctionner, nécessitent uniquement d’être raccordés à une prise d’alimentation électrique.

Il vous faut ensuite choisir le type de radiateur le plus adapté à vos besoins en termes de performance énergétique et d’économies. Les radiateurs électriques se divisent en trois groupes d’équipements qui utilisent chacun leur propre technologie :

  • le convecteur,
  • le panneau rayonnant
  • et le radiateur à inertie.

Le convecteur n’a pas forcément bonne presse. C’est un système de chauffage peu coûteux, mais d’une efficacité limitée, avec une chaleur inégalement répartie dans l’espace.

Le panneau rayonnant est une solution plus qualitative que le convecteur. Il monte rapidement en température et diffuse par le biais du panneau une chaleur plus agréable et homogène. Cette technologie de chauffage est intéressante, mais elle n’est pas forcément durable et économique.

La troisième solution, le chauffage à inertie avec chauffage aterno, est de loin la plus aboutie. Le radiateur à inertie est décliné suivant deux technologies : l’inertie sèche et l’inertie fluide. Le radiateur à inertie sèche est composé d’un cœur de chauffe en aluminium, en fonte d’acier ou en céramique chauffé par des résistances. Le radiateur à inertie fluide est composé d’un circuit rempli d’un fluide caloporteur chauffé par des résistances. Le fluide transmet ensuite la chaleur au corps de chauffe en aluminium ou en acier. Cette deuxième solution a un pouvoir d’accumulation de chaleur moins performant que le chauffage à inertie sèche, qui est équipé d’un cœur de chauffe en céramique.

Équipez votre maison avec un chauffage intelligent à inertie sèche

Après avoir comparé les différentes solutions, il ressort que le système à inertie sèche est le plus adapté pour équiper votre maison. Les points de chauffage électrique étant autonomes, leur installation est simple et ne nécessite pas de gros travaux. Avec le chauffage à inertie, vous allez avoir le choix entre des radiateurs de différentes tailles et puissances pour équiper chaque pièce de votre habitation avec le chauffage à inertie adapté. Enfin, si les radiateurs sont autonomes, cela n’empêche pas de les gérer ensemble pour plus d’économies et de confort. Avec le chauffage à inertie déployé dans votre maison, vous pourrez mettre en place une centrale de programmation à partir de laquelle vous piloterez votre système de chauffage. Chaque thermostat pourra être programmé à distance point par point ou en fonction de la zone que vous aurez formalisée sur votre console. Ces zones correspondent à des surfaces à chauffer, à vos besoins et à vos habitudes (plages horaires de présence et d’absence suivant vos activités…).