Éléments de décoration intérieure à prendre en compte pour rehausser instantanément votre maison

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

 

 

 

1. Espace

La considération la plus importante dans la conception d’une pièce est sans aucun doute l’espace. Il doit répondre aux besoins des personnes qui l’utilisent sans qu’elles se sentent à l’étroit. N’oubliez donc pas de prendre en compte l’espace négatif d’une pièce – c’est-à-dire l’espace qui n’est pas utilisé. Si vous avez, par exemple, des plafonds voûtés géants, vous pouvez utiliser cet espace prétendument inaccessible avec des pendentifs plus grands que nature, des ventilateurs surdimensionnés…

Il est également important de laisser suffisamment d’espace entre les différents éléments pour que les gens puissent se déplacer confortablement dans la pièce. Gardez vos meubles hors des murs juste un peu pour éviter tout dommage, mais aussi pour donner l’illusion d’espace. Même dans une petite pièce, un canapé placé juste à côté du mur donnera l’impression que la pièce est plus grande qu’elle ne l’est. C’est une question d’équilibre.

 

2. Lumière

Un bon plan d’éclairage est souvent négligé pendant une rénovation ou une construction, mais il peut faire ou défaire un espace. Votre plan d’étage déterminera généralement votre plan d’éclairage – et si vous l’avez, la lumière naturelle est toujours la meilleure. N’oubliez pas qu’elle change constamment au cours de la journée et qu’elle modifie l’aspect des couleurs. La lumière du matin provenant de l’est est généralement froide, par rapport à la lumière de l’après-midi provenant de l’ouest, dont la couleur est plus chaude.

A part cela, vous aurez besoin d’un bon mélange d’éclairage d’ambiance, d’accentuation et de tâche pour créer de la profondeur et du caractère dans vos pièces. Un trop grand nombre de lumières de boîte peut tuer une vibration dans n’importe quelle maison, alors n’en abusez pas. Au lieu de cela, les lampadaires, les lampes de table, les appliques murales, les plafonniers et les luminaires encastrés peuvent s’associer pour éclairer ce dont vous avez besoin pour créer une humeur et une ambiance.

 

3. Couleur

Nous savons tous à quel point les couleurs chaudes et froides peuvent changer un espace et les personnes qui s’y trouvent – mais comment trouver une palette de couleurs qui convienne à la lumière naturelle et au style que nous recherchons, et qui sera encore belle dans 10 ans ?

Tout commence par la lumière du soleil qui vous est offerte, car la lumière naturelle amplifie la luminosité de toutes les autres couleurs. Une pièce blanche sera éblouissante baignée par la lumière du soleil – mais sans celle-ci, elle peut sembler terne. Par conséquent, il est toujours préférable de tester votre palette de couleurs dans certains espaces avant de vous engager à peindre toute une maison.

J’ai tendance à travailler selon la règle des 60/30/10. C’est-à-dire que 60 pour cent d’une couleur utilisée est la couleur principale, et agit comme une ancre et une toile de fond pour le reste de l’espace. Trente pour cent de l’espace pourrait être constitué d’une couleur secondaire – ce ton doit fonctionner harmonieusement avec votre couleur principale, mais aussi être suffisamment différent pour avoir sa propre identité. Enfin, vous voudrez une couleur d’accentuation de 10 pour cent, qui peut être un pop de n’importe quoi qui attire l’attention et fait une déclaration.

Ces couleurs ne doivent pas nécessairement être à base de peinture. Tout ce qui se trouve dans la maison peut composer ces figures – des sols en bois, des œuvres d’art vibrantes, des jetés brillants, ou même un canapé. Ils constitueront tous une palette.

Les combinaisons de couleurs se présentent généralement sous forme de schémas monochromes, complémentaires, triadiques (un groupe de trois) ou analogues. Elles fonctionnent toutes pour créer un caractère différent dans un espace. Faites ainsi beaucoup de recherches avant de décider d’un schéma de couleurs !

 

4. Texture

La texture est primordiale dans tout espace. Un amas de surfaces brillantes et lustrées peut signifier que votre salon ressemble à un cabinet dentaire. D’un autre côté, vous ne voulez probablement pas non plus que votre espace ressemble à un magasin de tapis dans un souk turc. Comme pour la lumière et la couleur, tout est question d’équilibre et de diversité. Équilibrez les jetés pelucheux avec les surfaces de pierre mates, les oreillers en peluche avec le grain du bois de chêne, et les pompons doux avec les cadres en laiton brillants.

 

5. Forme et motif

Avoir un équilibre dans vos formes permet de rapprocher les éléments. Vous ne mettriez pas un tapis rond sous une table à manger rectangulaire, par exemple – cela ne conviendrait tout simplement pas.

Il en va de même pour votre décor. Un équilibre de formes rondes, carrées et triangulaires génère de l’intérêt, mais le regroupement d’objets de même forme peut donner à une scène une impression de cohésion et d’installation. C’est une histoire similaire avec les motifs. Qu’il s’agisse d’un jeté cachemire ou d’un tapis à chevrons, tout doit être équilibré.

La meilleure façon de réaliser tout cela est de procéder par essais et erreurs – sur papier ou sur écran, ou, mieux encore, en essayant physiquement les éléments ensemble dans la pièce. Comme le dit le vieil adage, c’est en forgeant qu’on devient forgeron !