Radiateur électrique : avantages et inconvénients

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Sommaire

Depuis quelques années, les radiateurs électriques font partie intégrante des équipements de la maison. Il faut dire que leurs capacités à chauffer rapidement permettent de passer des hivers plus tranquilles. En dépit de leur efficacité, les radiateurs électriques présentent des défauts qui pourraient faire réfléchir. Envie d’installer un nouveau radiateur ? Regardons de plus près les avantages et inconvénients de sa version électrique.

Le radiateur électrique : une nouvelle forme de chauffage

Le radiateur électrique est un appareil qui permet de restituer la chaleur qui provient du courant électrique qui le traverse. Ladite restitution est une émission de chaleur à faible température passant par des convecteurs. Cet appareil est installé dans les maisons afin d’apporter la chaleur nécessaire durant les périodes froides. La version électrique d’un radiateur a de nombreux avantages.

Le faible coût d’achat du radiateur électrique

Le principal avantage du radiateur électrique est son coût. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il est relativement peu coûteux et s’installe facilement. En moyenne, faire le choix des radiateurs électriques nécessite de débourser entre 250 et 1000 euros pour un modèle performant, et environ 100 euros pour la pose. Son acquisition et son installation diffèrent largement de ceux des chauffages en bois, au fioul ou à l’eau. En fin de compte, il s’agit de l’un des systèmes de chauffage les moins onéreux.

Le radiateur électrique présente également la particularité de ne pas être relié à un système de chauffage central. Pour l’installer, il suffit de le connecter au secteur. Ce point est particulièrement important, car il réduit les frais d’entretien qui sont alors moindres. D’ailleurs, il n’y a nul besoin de faire un entretien régulier. Il est néanmoins possible de faire appel à un chauffagiste pour un entretien annuel.

Radiateur électrique

L’embarras du choix parmi les modèles de radiateur

Un autre avantage du radiateur électrique est sa grande diversité de modèles. Le succès de ce marché pousse les entreprises intervenant dans le secteur à faire preuve d’ingéniosité dans les produits proposés. Ces radiateurs se distinguent par de nombreux éléments tels que :

  • le temps de chauffe,
  • la puissance,
  • le matériau utilisé,
  • et le design.

Autant d’éléments qui rendent plutôt difficile le choix du radiateur qui convient le mieux à la configuration de la maison.

La grande adaptabilité d’un radiateur électrique

Au-delà de l’embarras du choix qu’ils offrent, les radiateurs électriques s’adaptent à tous les domiciles et à toutes les situations. Il existe à ce titre de nombreux modèles qui s’intègreront à l’architecture de n’importe quelle maison. Selon les besoins et la configuration des pièces, il faudra choisir entre un radiateur à inertie sèche, un radiateur à inertie fluide ou un radiateur radiant.

L’impact carbone réduit par ce type de radiateur

À une époque où la sauvegarde de l’environnement fait partie des principales préoccupations de l’humanité, le radiateur électrique apparaît comme une solution de chauffage efficace et économe en comparaison avec d’autres méthodes. Avec un chauffage électrique, vous n’utilisez en effet pas de charbon de bois, qui est un matériau polluant reconnu. Votre empreinte carbone, à ce niveau, baisse. Son aspect électrique pose néanmoins d’autres problèmes de consommation d’énergie.

Installer un radiateur électrique est-il une si bonne idée ?

Malgré les nombreux avantages de ce type de radiateur, il présente des inconvénients difficiles à négliger. Les plus importants sont sa consommation d’énergie et la divergence dans la distribution de la chaleur.

Le coût de l’électricité pour se chauffer

Bien que le prix d’achat du radiateur électrique soit très bas, son utilisation nécessite du courant électrique qui fera augmenter votre facture. L’électricité française est l’une des plus coûteuses de la zone euro, c’est donc un élément à prendre en compte. Les tarifs régulés offerts par les sociétés sont d’ailleurs de plus en plus élevés.

Heureusement, il est possible de choisir des modèles peu énergivores, afin de profiter au maximum de cet appareil. Pour connaître le modèle convenable, il suffit de regarder les boîtes desdits radiateurs pour vérifier les puissances.

Le confort de chauffe

Le second inconvénient du radiateur électrique est la qualité de la chaleur. En raison de la diversité des marques et des modèles, de nombreux utilisateurs choisissent des appareils qui ne conviennent pas forcément à leurs domiciles.

Bien souvent, la conséquence directe de ce mauvais choix est une chaleur sèche, inconfortable et mal répartie dans la pièce. Il existe néanmoins des critères de base pour aider dans le choix de son radiateur :

  • la capacité de diffusion de la chaleur,
  • la consommation électrique,
  • le volume des pièces à chauffer,
  • la disponibilité des pièces de rechange.

La capacité de diffusion et le volume de la pièce permettent de déterminer le type de radiateur à adopter, car le convecteur classique offre une chaleur limitée alors que le radiateur par inertie transmet la chaleur aux alentours.

La consommation électrique permet d’évaluer la quantité d’énergie nécessaire au fonctionnement de la machine. La disponibilité des pièces de rechange, quant à elle, permet de s’assurer du remplacement rapide d’un élément en cas de panne.

La diversité de performances des radiateurs électriques

Le dernier inconvénient du radiateur électrique est la performance qui varie d’un appareil à l’autre. Au-delà de la capacité de chauffage des convecteurs classiques et du radiateur inertie comme précédemment évoqué, il existe de très grosses disparités entre les performances des appareils.

Les utilisateurs sont alors parfois contraints de choisir des appareils modernes relativement coûteux pour s’assurer d’un chauffage parfait. Par ailleurs, selon la configuration de certaines maisons, il peut s’avérer nécessaire de faire une rénovation de l’isolation, afin de bénéficier d’un chauffage complet à basse température. Il s’agit là de dépenses supplémentaires susceptibles d’accroître le montant global d’acquisition de l’appareil.

Bien qu’il soit possible de procéder soi-même à l’entretien minimal de son radiateur, il peut cependant s’avérer nécessaire de faire appel aux services d’un chauffagiste. Il pourra faire un nettoyage complet ainsi qu’une analyse pour détecter les éventuelles pannes. En cas de problème, il dispose des compétences nécessaires pour changer les pièces défaillantes, afin de limiter les dégâts sur le matériel. Cela est encore plus important quand on sait qu’une avarie sur un radiateur électrique est souvent difficile à déceler et peut entraîner une hausse des factures d’électricité.