Quand nettoyer un humidificateur ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
humidificateur
Sommaire

Votre humidificateur vous paraît sale et vous vous demandez comment le nettoyer sans prendre le risque de le détériorer ? D’ailleurs, peut-on nettoyer ce type d’appareil ? Un humidificateur, même s’il est en contact régulier avec d’eau, se salit. Il doit être lavé, mais aussi entretenu pour garantir sa longévité. Suivez nos conseils dans les lignes qui suivent pour vous aider à bien prendre soin de votre humidificateur.

Pourquoi et quand nettoyer un humidificateur ?

Beaucoup peuvent penser que l’humidificateur n’a pas besoin d’être lavé puisqu’il fonctionne à l’eau et se lave ainsi automatiquement. C’est faux parce que l’appareil se salit comme tout ustensile et outil manipulés au quotidien. Sans les bons gestes d’entretien après chaque utilisation, le fait d’être en contact permanent avec l’eau n’est pas bon pour l’appareil. Un environnement humide est un terrain très fertile pour les micro-organismes mauvais pour la santé et les bactéries.

Dans un milieu humide, les moisissures se développent généralement en 24 ou 48 heures. Les bactéries prolifèreront dans le réservoir et seront projetées dans la pièce lorsque l’appareil sera mis en marche. Au lieu de rendre l’air appréciable, ils le rendent dangereux, notamment pour les personnes qui souffrent de troubles respiratoires et d’asthme. D’après le site Wezr ‘idéal est de nettoyer l’humidificateur tous les jours après chaque utilisation, mais faute de temps, vous pouvez le laver tous les 2 à 3 jours.

Comment nettoyer un humidificateur ?

Pour laver l’humidificateur, il ne suffit pas de le rincer à l’eau froide ou à l’eau chaude et de le laisser sécher. Il s’agit d’une opération délicate qui nécessite l’utilisation d’eau distillée, de vinaigre blanc, de brosse à poils souples, de serviettes, d’eau oxygénée à 3 % et de gants. Les lunettes sont facultatives, mais n’hésitez pas à en porter si vous en avez à votre disposition. Notons qu’il existe plusieurs modèles d’humidificateur et que chacun a son fonctionnement. Le mieux est de toujours bien lire le manuel du vôtre avant de le démonter. Les points communs à tous les humidificateurs sont l’existence d’un réservoir et d’une base opérationnelle. Vous pouvez les laver en suivant les conseils ci-après :

Démontez l’humidificateur

La première étape est le démontage de l’humidificateur. Pour ce faire, suivez le manuel en faisant attention à ne pas forcer sur les parties qui ne veulent pas se séparer. Disposez-les sur la table de manière à ne pas oublier leur emplacement au moment du remontage. Le filtre à air se retire également si votre humidificateur en est équipé. D’ailleurs, il doit être régulièrement changé pour assurer la bonne restitution de vapeur.

Lavez avec du vinaigre blanc

Le vinaigre blanc possède plusieurs vertus, notamment antibactérien, détartrant et désodorisant. Versez-en une bonne quantité dans la base de l’humidificateur afin d’atteindre toutes les parties touchées par l’eau à chaque utilisation. Puis, prenez un récipient. Placez dedans, les éléments amovibles afin de les baigner eux aussi, dans du vinaigre blanc. Laissez le tout reposer au moins 30 minutes puis, équipez-vous de la brosse à poils souple pour bien supprimer les crasses et pour atteindre les parties difficiles d’accès.

Désinfectez le réservoir

Comme le fond d’une thermos, désinfectez le réservoir de l’humidificateur avec de l’eau oxygénée à 3 %. Prenez 3 litres d’eau et ajoutez 1 cuillère à café d’eau oxygénée. Mélangez et versez dans le réservoir. Une pause de 30 minutes est nécessaire pour que le produit fasse bien son travail. À noter qu’il est strictement déconseillé d’utiliser de l’eau de javel pour nettoyer le réservoir d’un humidificateur. Alternative à l’eau oxygénée à 3 %, prenez de l’eau chaude et ajoutez-y du détergent doux.

Rincez bien et laissez sécher

Le rinçage est une étape importante du lavage de l’humidificateur car il faut que le vinaigre blanc, l’eau oxygénée et le détergent doux soient totalement supprimés. Plusieurs rinçages sont aussi nécessaires pour supprimer leurs odeurs. En matière d’humidificateur, il est conseillé de toujours utiliser de l’eau distillée aussi bien pour faire fonctionner la machine que pour le lavage. Pour que toutes les pièces sèchent bien, placez-les sur une serviette propre et exposez-les à l’air libre. Ne soyez jamais pressés en nettoyant votre humidificateur. Après le lavage, l’assemblage des différents éléments se fait l’esprit tranquille. Faites-le, le jour où vous n’êtes pas pressé !

Conseils pour entretenir l’humidificateur

En addition au lavage hebdomadaire de l’humidificateur, l’appareil devra être bien entretenu pour assurer sa longévité. Tout commence par des petits gestes au quotidien :

  • Rinçage du réservoir avec de l’eau distillée ou de l’eau dématérialisée avant chaque utilisation.
  • Changement de l’eau de l’humidificateur chaque jour pour éviter la propagation de bactéries dans la maison
  • Vidange du réservoir après chaque utilisation afin d’éviter la prolifération des bactéries
  • Vérification de l’état des filtres avant chaque utilisation et changement au besoin
  • Rangement de l’humidificateur lorsqu’il est bien propre et sec

Les bienfaits d’un humidificateur en bon état

En été et durant l’hiver, lorsque le chauffage fonctionne à temps plein, l’humidificateur assure une meilleure qualité d’air dans la maison. La vapeur qu’il diffuse nettoie l’atmosphère de la pièce, notamment lorsque l’appareil est en bon état et qu’il est bien propre. Elle tue les germes et les contaminants malsains. Dans le cas contraire, au lieu d’assainir la pièce, il va y propager des bactéries mauvaises pour la santé. En été, cet appareil va aider les personnes sensibles à mieux respirer et à hydrater leur corps. Cette saison est connue pour les allergies, notamment provoqués par les pollens et les différentes saletés dans l’air. Ces derniers sont éliminés grâce à l’augmentation du taux d’humidité dans la maison.

Rappelons aussi qu’il n’y a pas que l’être humain à la maison ! Durant les saisons chaudes où l’air devient très sec, l’humidificateur va apporter le taux d’humidité nécessaire à la survie des plantes. Si vous avez des meubles en bois, des parquets spéciaux et des revêtements de sol écologiques, une certaine humidité est nécessaire pour assurer leur longévité. Elle évitera les craquelures. Les professionnels de la construction conseillent un taux d’humidité de 50 % pour que la construction tienne longtemps. Un humidificateur en bon état est un véritable atout pour l’ensemble de la maison et ses habitants. Bien évidemment, il ne faut pas non plus abuser de l’appareil. Il faut se munir d’un hygromètre pour ne pas dépasser les taux d’humidité de 40 à 60 %.