Escalier suspendu : Comment installer un escalier flottant ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Sommaire

Les escaliers sont des éléments essentiels et fonctionnels dans de nombreuses maisons. Cependant, ils ne doivent pas être simplement fonctionnels, ils peuvent aussi être beaux. L’ajout d’un escalier flottant est un moyen de rendre votre maison unique, et ce type d’escalier est particulièrement attrayant dans une maison au décor moderne ou minimaliste. Il existe de nombreuses méthodes et matériaux que vous pouvez utiliser pour construire un escalier flottant, ce qui vous permet de trouver facilement celui qui convient à votre maison et à vos goûts.

Escaliers flottants

Il existe de nombreuses variantes du concept d’escalier flottant. Les escaliers flottants typiques n’ont pas de contremarche visible ni de garniture décorative de quelque type que ce soit. Souvent, ces escaliers n’ont pas de limons, et si l’escalier a des limons, ils sont exposés et visibles. Les marches de ces escaliers sont souvent en bois, mais certaines sont en verre transparent ou en plastique spécialement conçues pour les escaliers ou en acier. Comme ils sont frappants, ouverts et aérés, il est préférable d’utiliser des escaliers flottants dans de grandes zones où ils peuvent faire une déclaration visuelle. Souvent, ces escaliers sont traités comme une pièce sculpturale.

Fixations murales

Le type d’escalier flottant le plus basique et le plus minimaliste est simplement une série de marches fixées à un mur. Comme il n’y a pas de limons, les marches et les fixations au mur doivent être très solides. Les poteaux muraux doivent également être solides et peuvent nécessiter des poteaux doubles. Les marches peuvent être enfoncées dans le mur lui-même ou peuvent être fixées à l’aide d’un support situé sous la marche ; un limon peut également être caché dans le mur. Dans le cadre d’un projet de bricolage, le bois est le matériau le plus facile à utiliser pour les marches, car vous pouvez percer les trous nécessaires dans les marches pour cacher les fixations sans trop de difficultés. En général, plus les marches sont fines ou plus elles sont larges, plus l’installation sûre sera difficile et coûteuse.

Cordons

Certaines versions d’escaliers flottants ont des limons, ce qui est plus facile pour un projet de bricolage. Les limons fixés à un mur ou les limons qui courent au milieu des marches sont les plus courants. L’une des principales difficultés des limons qui longent un mur est que les murs ne sont souvent pas parfaitement droits, ce qui peut rendre les calculs et l’installation difficiles. Le type avec un seul limon au milieu se fixe en haut et en bas de l’escalier, et les marches sont fixées à des plates-formes ou à des encoches le long du limon. Il existe également des escaliers qui se fixent à des poteaux ou à des fils qui se raccordent au plafond, ce qui donne l’impression que l’escalier est suspendu. Il faut cependant renforcer les montants du plafond. Il est possible d’acheter des limons qui sont conçus pour recevoir des marches flottantes, ce qui facilite la construction d’un escalier flottant par vous-même.

Mains courantes

Pour un look vraiment minimaliste, il vaut mieux ne pas avoir de main courante du tout. Cependant, cela rend les escaliers dangereux. Le plus souvent, les mains courantes sont installées du côté du mur de l’escalier. Si vous utilisez des poteaux ou des fils électriques fixés au plafond, vous pouvez faire en sorte qu’une deuxième main courante opposée au mur semble également « flotter ». Une autre bonne option consiste à fixer les mains courantes sur des feuilles de verre ou de plastique transparent qui courent des deux côtés de l’escalier, ce qui donne également un aspect « flottant » mais améliore la sécurité en ayant deux mains courantes.