Le pool house traditionnel sert de vestiaire ou de lieu de stockage des produits et accessoires de la piscine. Ce concept s’est peu à peu modernisé pour devenir plus confortable. Il peut désormais abriter un sauna, un jacuzzi, une table de billard ou un mini bar. Pour ces multiples usages, le pool house est devenu une pièce d’été à part entière à condition que les critères de construction soient respectés. Voici les étapes de sa construction.

Les étapes de construction d’un pool house

La construction d’un pool house suit les mêmes étapes que tous les autres types d’immobilier. Vous devez au préalable obtenir un permis de construire et établir les plans du pool house. Il existe sur le marché, des kits sur mesure que vous pouvez acheter en tenant compte de vos besoins et de vos préférences. Pour avoir une idée des modèles et des prix, vous pouvez voir les services proposés par Les Ateliers du Bois, un artisan maçon en Essonne, afin de faire le meilleur choix.

Le terrassement

Le terrassement consiste à préparer le terrain et peut impliquer le déplacement des matériaux qui encombrent le sol : la terre, l’argile, les roches et les débris de bois ou de verre. Cette étape est incontournable et permet de créer les conditions nécessaires pour le bon déroulement des travaux. Cette opération se fait en plusieurs étapes : la délimitation de l’espace, l’évacuation des eaux, le décapage qui permet de retirer la couche végétale pour rendre le terrain plat. Le remblaiement permet enfin de modeler le terrain afin que le pool house soit stable.

construction de pool house

La fondation et le soubassement

Que ce soit un pool house préfabriqué ou construit, celui-ci a besoin de fondations pour rester stable et solide. La fondation permet de mieux répartir le poids de la construction sur le sol. Pour la réaliser, l’entrepreneur devra déterminer la profondeur idéale en fonction de la particularité du sol. Quant au soubassement, il s’agit de la partie de la façade qui repose sur les fondations. Il peut être monté en sous-sol.

Le dallage, la construction et la toiture

La dalle est la plaque qui permet de stabiliser le reste de la construction. Cette composante essentielle doit être choisie avec soin, car elle a un impact direct sur le confort thermique. Une fois que la maison de piscine est dressée, l’étape qui suit consiste à installer la charpente. Le matériau le plus utilisé dans ce cadre est le bois. Vous pouvez également opter pour un toit végétalisé qui se veut plus écologique.

Finition et décoration

Les travaux de finition consistent à installer la plomberie, l’électricité, le carrelage et le chauffage. En matière de carrelage, vous avez le choix entre plusieurs matériaux, mais le meilleur choix reste la céramique. Ce matériau est à la fois résistant et antidérapant. La céramique figure également parmi les matériaux les moins chers. En ce qui concerne la décoration, vous pouvez laisser libre cours à vos envies et votre imagination.

L’aménagement des abords de la piscine

Après la construction ou la rénovation de la piscine, il convient d’emménager ses abords afin de donner une meilleure allure à l’espace de baignade. Pour ce faire, vous avez le choix entre plusieurs matériaux qui sont tous aussi décoratifs que design. Vous pouvez choisir à cet effet entre la pierre naturelle, le béton, le carrelage ou la pierre composite. Vous pouvez également opter pour des abords en bois. Toutefois, si la maison de piscine est carrelée en céramique, il serait plus judicieux pour vous d’opter pour des abords en céramique. Cela vous permettra de créer une ambiance tendance et élégante dans votre jardin.

Vous pouvez lire également : ZaraHome : la marque de référence en déco et en mode