C’est tellement fun d’avoir une terrasse. On peut y dîner le soir en famille à la belle étoile ; ou encore, s’y reposer et profiter d’une impressionnante vue sur la ville (si vous vivez à l’étage). Mais c’est en même temps complexe d’en construire une, car il faut prendre en compte plusieurs paramètres et avoir une certaine organisation. Dans cet article, découvrez quelques conseils pour réussir la construction de votre terrasse.

Renseignez-vous sur la législation en matière de construction de terrasse

Dans certains pays, la construction d’une terrasse est soumise à des règlements ou lois. Vous devez donc vous renseigner ou vous faire aider d’un expert en droit immobilier pour prendre connaissance des lois en vigueur afin de prendre une décision concernant votre projet. Si vous envisagez de construire une petite terrasse de rien du tout, une simple déclaration de travaux à la mairie devrait suffire. Par contre, si vous envisagez de construire une terrasse à grande superficie, un permis de construire sera nécessaire. En copropriété, l’autorisation des autres copropriétaires est obligatoire avant de commencer les travaux.

Ne négligez pas les lois relatives à la construction d’une terrasse, car en cas d’accidents, votre police d’assurance risque de ne pas suffire.

Déterminez l’emplacement adéquat pour votre terrasse

Vous souhaitez l’installer à l’entrée de la maison ou en hauteur ? De toutes les façons, il est primordial que vous choisissiez avec soin l’emplacement de votre future terrasse. Les experts recommandent d’orienter la terrasse au sud ou à l’ouest pour mieux profiter de l’ensoleillement. Cela évitera les effets néfastes de l’humidité ou des moisissures.

Si votre terrasse est prévue pour être construite en hauteur, il va vous falloir commander des rambardes pour la sécurité des habitants de la maison. Optez pour des garde-corps verre pour terrasse ; ils apporteront de la beauté, de l’esthétique et du prestige à votre construction en plus d’être de véritables remparts contre la chute.

Si vous avez prévu l’installer au sol, préférez un terrain plat pour faciliter la construction des fondations.

Occupez-vous du sol

On l’a dit plus tôt, il faut préférer un sol plat plutôt qu’une pente. Sinon, il va falloir aplanir le sol. Vous devez éventuellement prévoir des travaux de surélévation ou de terrassement pour effacer les rugosités.

Le nivellement du sol est ainsi donc obligatoire avant le début des travaux.

Déterminez le type de revêtement pour votre terrasse

Terrasse en bois, terrasse en béton, terrasse sous forme de dalle ou de pierre, terrasse en carreau, etc. Il existe bien une multitude de matériaux que vous pourrez utiliser pour la réalisation de votre terrasse. Il faudra déterminer à l’avance lequel vous souhaitez et prendre en compte les dimensions.

L’utilisation du bois est à la mode de nos jours. Parfait pour être posé sur plots réglables, le revêtement en bois se veut respectueux de la nature.

Le revêtement en béton est vraiment économique. Il est aussi facile à entretenir, résistant et personnalisable.

Le revêtement carreau est aussi résistant, facile à entretenir et surtout très décoratif. Le carrelage peut s’avérer être peu coûteux en fonction du carreau choisi.

Quant au revêtement en pierre, il est cher et nécessite du matériel adapté pour l’entretien. Il est cependant résistant. Parmi les pierres possibles pour le revêtement, vous avez : l’ardoise, le grès, le granite ou encore le marbre.