Vous venez de commencer à exploiter votre potager et vous avez du mal à obtenir des résultats satisfaisants ? L’usage du calendrier lunaire peut être une bonne méthode afin d’améliorer les rendements et rendre le travail de potager plus intéressant. Ce calendrier, comme son nom l’indique, fonctionne selon les actions de l’astre lunaire sur le cycle de vie des plantes. Voici comment appréhender l’action de la lune sur les plantes pour garnir votre potager en peu de temps.

Comment fonctionne le calendrier lunaire pour votre potager ?

La lune possède une forte puissance gravitationnelle sur tous les objets et matières de la terre. Cet effet peut également être exercé sur les fluides qui servent de nutriments aux plantes. Une bonne connaissance de l’influence de cet astre par rapport au développement des plantes peut donc être bénéfique. C’est l’une des explications que donne Mon-Inspiration-Jardin.fr ainsi que la plupart des plateformes de conseils de jardinage. Le calendrier lunaire vous permet d’établir des règles simples pour synchroniser le cycle de vie de vos plantes avec les mouvements de la lune.

L’objectif de cette agriculture biodynamique est de trouver le meilleur moment pour planter, semer, faucher ou encore récolter afin de tirer le meilleur de vos productions. La circulation des fluides dans une plante, en fonction des mouvements de la lune, aurait selon certaines croyances une liaison directe avec la capacité de photosynthèse de celle-ci. Pour utiliser correctement le calendrier lunaire dans un potager, vous devez suivre les règles qui vous dictent de mettre en terre telle ou telle plante à un moment précis de l’année. Ces règles et les dates vous sont fournies dans un document élaboré par des experts que vous pouvez trouver assez facilement.

plante qui pousse sous l'action de la lune

Comment les cycles lunaires influencent les plantes ?

On peut regrouper toutes les phases lunaires en deux grandes catégories. Lorsque celle-ci est visible, on peut parler d’une phase croissante et d’une phase décroissante. Dans un potager, la phase croissance de la lune a plus d’impact lorsque vous faites pousser vos plantes dans le but de les conserver. Si vous souhaitez au contraire produire pour votre propre consommation, la phase décroissante de la lune est plus indiquée. La première période se définit entre la nouvelle lune et la pleine lune et la seconde entre la pleine lune et la prochaine.

Pour reconnaître si une lune est croissante ou décroissante, il suffit d’imaginer une ligne médiane à la lune. Lorsque le côté visible de la lune se trouve à droite, vous êtes dans une lune croissante et vice versa. La plupart des jardiniers qui utilisent cette méthode s’intéressent surtout aux phases ascendantes et descendantes de la Lune. Le positionnement de la lune par rapport à la Terre renforcera plus ou moins sa force gravitationnelle. Ainsi, la phase ascendante est la meilleure période pour semer, cueillir, greffer ou faire germer des plantes. Elle dure environ 13 jours et demi.

La phase descendante de la lune s’étend sur la même durée et est propice pour planter, repiquer, bouturer ou tailler vos plantes. Pour faire la différence entre les deux phases de la lune, vous devez observer son évolution pendant deux jours à partir d’un repère visuel. À partir de ce dernier, vous pouvez apprécier facilement, à partir du même point d’observation et à la même hauteur, si la lune monte ou descend.

Vous pouvez lire également : à la découverte des nuanciers et des couleurs Tollens