Entreprendre la rénovation énergétique de votre logement est loin d’être anodin. En effet, en plus du budget non négligeable qu’il faut consacrer à ces travaux, ils nécessitent également d’effectuer quelques démarches administratives. Notez qu’ils donnent également droit à des aides octroyées par le gouvernement ou les communes et pour bénéficier de ces dernières. Afin d’en bénéficier, mais également pour aborder vos travaux de façon plus sereine, il est nécessaire de faire appel à un professionnel reconnu garant de l’environnement (RGE).

Pourquoi se faire accompagner par un artisan RGE ?

Pour être éligible aux différentes primes et aides offertes par l’Etat pour réaliser les travaux de rénovation énergétique dans votre logement, vous devez obligatoirement faire intervenir un artisan RGE. Un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) est un professionnel du bâtiment reconnu pour son savoir-faire et la qualité de ses travaux. Les artisans certifiés RGE se spécialisent généralement dans plusieurs domaines de rénovation thermique comme l’installation d’un nouveau système de chauffage, l’isolation des combles, ou la rénovation des fenêtres et des huisseries.

Pour trouver l’artisan RGE qui vous accompagnera lors de vos travaux de rénovation énergétique, n’hésitez pas à vous rendre sur www.upenergie.com, un portail qui vous aidera à trouver un professionnel certifié. Ce site vous sera également utile pour identifier les primes énergie auxquelles vous êtes éligibles et pour changer de fournisseur d’énergie et bénéficier d’un contrat moins coûteux.

Notez que si procédez vous-même à vos travaux de rénovation ou si vous faites appel à un artisan non certifié, vous ne pourrez pas prétendre à une aide à la rénovation énergétique. De plus, vous faire accompagner par un artisan certifié RGE vous permettra également de profiter d’une TVA réduite à 5,5 %. Notez enfin que les travaux de rénovation énergétique ne sont pas des travaux qui s’improvisent. En effet, rien ne vaut l’intervention d’un professionnel qualifié pour effectuer les opérations généralement délicates et techniques qu’implique la transformation énergétique d’un logement.

artisan professionnel RGE reconnu garant de l'environnement rénovation énergétique

Vers quel service ou association se tourner pour profiter d’un accompagnement ?

Le gouvernement et les communes ont mis à la disposition des personnes souhaitant entreprendre des travaux de rénovation énergétique chez eux un certain nombre de services d’accompagnement.

N’hésitez donc pas à vous tourner vers un bureau d’étude thermique ou une assistance à la maîtrise d’ouvrage (AMO). Ces structures réalisent une étude thermique dans votre habitation pour vous aider à déterminer les travaux énergétiques nécessaires.

L’association « Action logement » facilite quant à elle l’accès des salariés du secteur privé à des prêts, dans le but d’acquérir un logement ou de le rénover afin qu’il répondre aux nouvelles normes en vigueur. Notez en outre que le réseau FAIRE est un service public gratuit mis en place par l’ANIL, l’ANAH et l’Ademe qui oriente gratuitement les personnes souhaitant entreprendre des travaux de rénovation énergétique dans leur logement.

Les opérateurs CEE (Certificats d’Economies d’Energie) peuvent par ailleurs vous être d’une grande aide pour simuler les primes auxquelles vous aurez droit en fonction des travaux à effectuer. Ils vous permettent également de trouver un professionnel RGE.

Si vous rencontrez quelques difficultés pour effectuer les différentes formalités pour votre demande de subvention, vous pouvez en outre vous adresser à diverses associations de lutte contre la précarité énergétique qui vous apporteront leur aide.

Enfin, le SARE (service d’accompagnement pour la rénovation énergétique) est un nouveau service d’accompagnement mis en place par le gouvernement pour guider les professionnels et les particuliers dans leur transition énergétique entre 2020 et 2024.

Notez que le fait de se faire accompagner par un service public ou par l’AMO pour la réalisation de ses travaux de rénovation n’est pas obligatoire. Toutefois, si vous souhaitez bénéficier des aides de l’Anah pour la prime « Habiter Mieux Sérénité », l’accompagnement devient alors une obligation légale.

Il est par ailleurs utile de préciser que le démarchage téléphonique sur la rénovation énergétique est désormais interdit par la loi du 24 juillet 2020. Nous vous recommandons donc de ne pas donner suite à un démarchage téléphonique, ni même à un démarchage à domicile.

Quel est le montant de votre aide à l’accompagnement ?

Dans certaines communes, l’accompagnement à la rénovation énergétique est gratuit, car ces dernières ont mis en place des opérations programmées avec l’Anah. Dans les autres communes, l’accompagnement à la rénovation énergie est payante. Dans ce cas, l’Anah finance cette prestation à hauteur de :

  • 307 € pour les travaux de rénovation pour l’autonomie de la personne ou pour la salubrité et la sécurité du logement
  • 573 € pour les travaux d’optimisation de la performance énergétique qui vous donnent accès à la prime Habiter Mieux
  • 859 € pour les rénovations lourdes

Par ailleurs, dans le cadre de MaPrimeRénov’, l’assistance à la maîtrise d’ouvrage (AMO) est financée à hauteur de 150 € par l’Anah. En outre, le montant de votre aide à l’accompagnement varie en fonction de la commune où vous vivez et du prestataire que vous choisissez.

rénovation énergétique

Quels aides pour vos travaux de rénovation énergétique ?

Entreprendre des travaux de rénovation énergétique vous permet de prétendre à un certain nombre de primes et de subventions, à condition de faire appel à un artisan RGE.

La prime MaPrimeRénov’

Mise sur pied le 1er janvier 2020 et renforcée le 1er octobre de la même année, MaPrimeRénov’ vient remplacer les anciennes aides de l’Anah et le crédit d’impôt transition énergétique. Elle est dédiée aux ménages, aux propriétaires bailleurs et aux copropriétés. Son montant varie en fonction des revenus du bénéficiaire et du bénéfice écologique des travaux.

L’aide « Habiter mieux sérénité » de l’Anah

L’aide « Habiter mieux sérénité » de l’Anah est dédiée aux ménages ayant des revenus modestes ou très modestes et qui désirent entreprendre des travaux de rénovation énergétique. Le montant de la prime dépend de celui des travaux et ne peut excéder les 18 000 €. Pour être éligible à cette aide, votre logement doit avoir plus de 15 ans à la date du dépôt de votre dossier et vous servir de résidence principale.

Le dispositif « Coup de pouce économies d’énergie »

Ouvert jusqu’au 31 décembre 2021, le dispositif « Coup de pouce économies d’énergie » permet à tout ménage en situation de déséquilibre énergétique de bénéficier de primes pour des rénovations lourdes. Ce dispositif se divise en deux aides : la prime Coup de pouce chauffage et la prime Coup de pouce isolation. Les aides sont octroyées par les sociétés signataires de la charte « Coup de pouce économies d’énergie » et leurs montants varient en fonction du niveau de revenus des ménages.

L’Eco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

Comme son nom l’indique, l’éco-PTZ est un prêt à taux zéro qui permet de financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement sans avoir à payer d’intérêts. Il est accordé aux personnes physiques et aux sociétés civiles exemptées d’impôts sur les sociétés. Ce dispositif a été prorogé par décret au 31 décembre 2021.

Au nombre des autres aides et primes accordées par le gouvernement pour encourager les travaux de rénovation énergétique, on peut citer la TVA à taux réduit à 5,5 %, l’exonération de la taxe foncière pour les travaux d’économies d’énergie et les aides pour les entreprises CEE.

Vous faire accompagner lors de la rénovation énergétique de votre logement vous permet d’accéder facilement aux diverses primes dédiées à cet effet. En outre, cela vous offre bien entendu une garantie sur la qualité des travaux effectués.