Il y a environ une semaine, j’ai trouvé des fourmis marchant sur tous les comptoirs de ma cuisine et certaines d’entre elles ont même eu le culot de se traîner juste sur notre belle poêle écologique que nous avions laissé sécher sur la cuisinière.

Pouvez-vous croire au culot de ces petites bestioles qui ont envahi notre cuisine .Réticents à l’idée d’introduire des toxines ou des poisons dans notre maison (et surtout dans notre cuisine), nous avons résisté à l’envie de nous procurer un tas d’appâts à fourmis, et nous avons préféré nous comporter comme des fourmis et laisser nos doigts faire le travail. Nous avons simplement tapé sur Google « remèdes naturels contre les fourmis » et nous avons appris qu’il existait un grand nombre d’objets quotidiens non toxiques que nous pouvions utiliser à la place.

 

Ingrédients naturels anti-fourmis:

 

Pulvériser de la cannelle là où vous voyez les fourmis se rassembler pour les faire reculer rapidement. 

Remplissez un flacon pulvérisateur avec du vinaigre blanc ordinaire ou 50 % de vinaigre de cidre de pomme et 50 % d’eau et vaporisez les surfaces où vous voyez des fourmis plusieurs fois par jour. 

Saupoudrez du poivre noir partout où les fourmis se déplacent, en prenant soin de trouver leur point d’entrée/sortie et en saupoudrant également du poivre dans cette fissure. 

Un savon non toxique à base de soja peut être dilué et pulvérisé aux endroits où les fourmis entrent/sortissent pour les tenir à distance (cette formule peut faire des bulles dans la peinture, il est donc préférable de l’utiliser sur les comptoirs et les autres surfaces résistantes au savon et à l’eau). 

Placer des feuilles de laurier dans les coins et les fissures où les fourmis émergent peut les faire fuir immédiatement (et on peut les laisser derrière les boîtes de conserve et dans les coins pour repousser les fourmis à long terme). Remplacer les feuilles de laurier par des gousses d’ail serait également efficace.

Alors, quelles options du délicieux menu non toxique ci-dessus avons-nous choisies ?

 

Nous avons opté pour une savoureuse recette à base de poivre noir et de feuilles de laurier. Nous avons simplement saupoudré un peu de poivre noir autour des comptoirs et dans la fente derrière le comptoir où nous avons clairement vu les fourmis émerger, puis nous avons enfoncé un peu de feuille de laurier dans la fente en même temps que nous en avons déposé quelques-unes sur le comptoir. Nous avons adoré le fait que ces deux ingrédients secs ne menacent pas de tacher nos comptoirs de granit ou de compromettre la sécurité de nos surfaces de cuisson de quelque façon que ce soit. Et le meilleur ? Ça a marché comme sur des roulettes. Plus de fourmis dans mes casseroles.