Vous allez devoir poser des carreaux de céramique mais vous ne savez pas du tout comment procéder ? Découvrez toutes les étapes pour les poser comme un vrai pro !

Bon à savoir avant de commencer

Les carreaux de céramique se vendent en diverses dimensions, formes, couleurs et motifs. Les plus courants ont 2,5, 10,5, 15, 20 et 30 cm de côté. Posez des carreaux de faïence sur les murs et des carreaux de grès brut ou vernis au fini mat sur le sol. L’installation sur une surface unie de carreaux de très petites dimensions (2 x 2 cm) est plus facile avec des carreaux sur feuille.

Mesurez la surface à couvrir, choisissez vos carreaux et ajoutez à la surface nécessaire 5 % pour les casses éventuelles et les coupes.

Apprêt de la surface

La pose peut se faire sur tout support propre et sec. L’assise doit être rigide et plane. Etendez une couche de mortier sur du béton inégal. Clouez solidement le plancher et le sous-plancher. Astuce bien pratique dénichée sur https://www.habitassure.fr​ : si l’assise est abîmée, recouvrez d’un contre-plaqué d’extérieur de 1 cm.

Pose des carreaux

La pose de la première rangée de carreaux est cruciale. Autour de la baignoire, par exemple, à hauteur d’un carreau, tendez un cordeau enduit de craie entre deux punaises (ou utilisez une règle de bois placée horizontalement) ; assurez-vous qu’il est de niveau, claquez le cordeau. Faites-vous une jauge avec une latte en y marquant d’un bout à l’autre la largeur de vos carreaux. Déterminez le centre de l’espace à couvrir de façon à disposer des carreaux coupés de même largeur aux deux extrémités.  Tracez à la craie une ligne verticale de chaque côté, là où vont finir les carreaux complets. Vous obtenez ainsi un rectangle parfait.

Commencez à partir de l’une des lignes verticales. Appliquez le ciment colle sur la moitié inférieure du rectangle au moyen d’une spatule crantée. Pressez délicatement sur les carreaux pour les mettre en place. Puis faites la moitié supérieure.

Posez les carreaux coupés après avoir fini le rectangle.

Coupe des carreaux

Tracez une ligne sur l’envers du carreau à couper, puis passez le coupe-verre par-dessus. Posez le carreau à plat sur un crayon ou un clou le long de la ligne et pressez des deux côtés pour le casser. Pour couper une portion courbe, tracez une ligne au coupe-verre, puis, à la pince coupante, rognez par morceaux.  Sachez également qu’il existe des appareils à couper les carreaux, d’une technique plus sûre et plus fiable.

La barbotine

Laissez sécher le ciment colle au moins 12 heures pour un carrelage mural, 24 h pour un sol. Remplissez les joints de barbotine (ciment blanc pur), avec une spatule de caoutchouc. Enlevez l’excédent du bout des doigts, puis nettoyez la surface avec une éponge humide. Environ 72 heures après la pose, recouvrez la barbotine d’un bouche-pores à la silicone pour l’imperméabiliser.

La pose au sol

Tracez d’abord à la craie une ligne repère depuis le milieu de la porte, à angle droit, jusqu’au mur opposé. Marquez la largeur des carreaux sur la ligne en laissant de 1 à 2 cm de joint entre chaque en Jonction de la taille des carreaux. Etendez votre ciment colle par section d’un mètre  carré pour éviter qu’il ne se dessèche. Posez les carreaux en escaliers.

Pressez-les en place et insérez des espaceurs. Posez les carreaux coupés en dernier.

Remplacement d’un carreau cassé

Avec un couteau à mastic rigide, enlevez la barbotine autour du carreau. Avec un marteau et un ciseau à froid, donnez des coups secs sur un coin du carreau pour le casser.

Nettoyez à la brosse. Étendez le ciment colle au dos du carreau neuf et posez-le de niveau avec les autres. Etendez de la barbotine et du bouche-pores sur les joints.