Les poêles à granulés sont des appareils de chauffage très efficaces, mais ils nécessitent plus d’entretien que les fourneaux et les poêles à bois typiques. Évitez les problèmes de performance et de sécurité avec votre poêle à granulés en suivant ces cinq conseils. Pour en savoir plus, cliquez ici.

1. Utilisez des granulés de haute qualité

Lorsque vous utilisez les meilleurs granulés, vos frais de chauffage peuvent augmenter légèrement par rapport à l’utilisation d’un combustible de qualité inférieure. Cependant, le fait d’éviter l’accumulation de suie et d’autres problèmes liés aux granulés de faible qualité justifie cette dépense supplémentaire.

N’oubliez pas que les granulés doivent avoir un faible taux d’humidité ne dépassant pas 10 %. Si votre poêle à granulés brûle également des grains de maïs, des coquilles de noix et des copeaux de bois, achetez la meilleure qualité de combustible de ce type disponible.

Utilisez un combustible sans remplissage multiple et sans colle pour éviter un excès de fumée et de cendres dans votre poêle à granulés. Recherchez également des granulés de bois certifiés PFI pour l’usage auquel vous les destinez.

2. Vérifiez la teneur en cendres et en poussières

Certains poêles à pellets peuvent traiter des combustibles à pellets à faible ou forte teneur en cendres. D’autres poêles à granulés peuvent s’encrasser ou ne pas brûler correctement si on leur donne des granulés du mauvais type. Vérifiez que vos pellets sont du bon type de cendres pour votre poêle. Les poêles à granulés alimentés par le haut sont souvent conçus pour fonctionner au mieux avec des granulés à faible teneur en cendres.

Les trémies et les goulottes d’alimentation continue des appareils de chauffage sont susceptibles d’accumuler de la sciure de bois, de la même manière que les ventilateurs et les cheminées collectent les cendres et la suie. Vérifiez vos réserves de granulés pour vous assurer que l’intégrité des granulés est bonne. Évitez les sacs de pellets contenant une grande quantité de sciure et de combustible en vrac au fond.

3. Faites entretenir votre poêle à granulés chaque automne

Prévoyez une inspection par votre service local de réparation de foyers et de poêles avant l’arrivée du temps froid chaque automne. Les professionnels savent comment vérifier si votre poêle à granulés est cassé, manquant ou sale.

Voici quelques-uns des points qu’ils vérifient :

– Trémie

– Augur

– Interrupteurs à pression

– Câblage et interrupteurs électriques

– Allumeur

– Capteurs électriques, de vide et de pression

– Moteur à combustion ou à convection

Le technicien vérifiera également le bon fonctionnement des pare-feu, du pot de combustion et des chambres de votre poêle à granulés. Si nécessaire, il vous est conseillé de faire appel à un nettoyeur professionnel pour votre type de système d’échappement spécifique.

Le professionnel de votre poêle à granulés s’occupera également de lubrifier et de remplacer les pièces si nécessaire. Par exemple, il remplacera un ventilateur déformé ou corrodé par un autre. Ce contrôle de pré-saison permet de repérer et de régler les problèmes avant que la température ne baisse, afin que vous et votre ménage puissiez passer un hiver agréable.

4. Augmenter l’efficacité grâce au ramonage

Les poêles à granulés nécessitent au moins un nettoyage hebdomadaire pour éliminer la sciure, les cendres et la suie. Le nettoyage de la trémie et des zones d’alimentation n’est pas difficile, mais achetez un kit de nettoyage avec un balai, un fouet et un bac à poussière efficaces et ergonomiques pour vous faciliter encore plus la tâche.

Saviez-vous qu’un dixième de pouce de suie sur une surface métallique peut réduire de moitié son taux de transfert de chaleur ? Laissez le poêle refroidir périodiquement afin de pouvoir enlever régulièrement l’excès de suie. Utilisez des outils résistants au feu pour ce travail et éliminez toujours les cendres de manière appropriée pour éviter tout risque d’incendie. Les poêles à granulés sont extrêmement sûrs si vous suivez ce simple régime de nettoyage chaque semaine.

5. Nettoyez régulièrement la vitre de votre poêle

Les experts recommandent de nettoyer les vitres de votre poêle à granulés au moins une fois par semaine afin d’éviter que la vitre ne noircisse complètement votre vue. La suie, la crasse et les cendres s’accumulent rapidement sur la vitre. Si vous attendez la fin de la saison, le nettoyage peut prendre beaucoup plus de temps qu’un essuyage de routine.

Consultez votre manuel d’utilisation pour connaître les bonnes méthodes de nettoyage des vitres de votre poêle à granulés. Laissez la vitre refroidir complètement avant de commencer le nettoyage. Vous pouvez utiliser du papier journal ou un chiffon non pelucheux comme chiffon de nettoyage.

Si vous préférez utiliser un produit commercial, demandez au service de réparation de votre cheminée et de votre poêle de vous recommander un nettoyant pour la vitre de votre poêle à granulés. Pour une solution faite maison, humidifiez le chiffon avec du vinaigre. Vous pouvez également utiliser un chiffon humidifié à l’eau et saupoudré de cendres de bois pour essuyer la vitre. Ensuite, utilisez du papier journal humidifié à l’eau pour essuyer la classe.

Laissez le verre bien sécher. N’utilisez jamais de produits abrasifs ou de nettoyants pour fours, car ces produits peuvent abîmer le verre. Vous ne voulez pas non plus introduire de produits chimiques dangereux qui créent des vapeurs lorsqu’ils sont chauffés.

Tous les appareils durent plus longtemps et fonctionnent plus efficacement lorsque vous respectez les tâches d’entretien recommandées. Prenez un moment pour trouver le manuel d’utilisation de votre poêle à granulés. Lisez les recommandations relatives au nettoyage et aux autres tâches de gestion du poêle que vous devez effectuer tout au long de l’année.

Si vous n’avez pas le manuel – ou si vous ne pouvez pas le trouver – vous pouvez trouver la plupart des manuels d’utilisation en ligne pour votre confort. Sinon, demandez à vos professionnels de la climatisation et de la fourniture de foyers de vous fournir un manuel.