Dans le cadre d’une transaction immobilière, certains diagnostics techniques sont indispensables, dont le DPE ou diagnostic de performance énergétique. Qu’il s’agisse d’une vente ou d’une location d’un bien immobilier, le propriétaire vendeur doit réaliser ce diagnostic immobilier avant la signature de l’acte.

S’agissant d’analyser un bien immobilier, nous avons constaté que les acheteurs portent désormais une attention particulière au diagnostic de performance énergétique. La réalisation du DPE constitue donc pour le propriétaire un excellent moyen de rendre son bien plus attractif. Cependant, il est important de mentionner que le coût de cette prestation peut varier en fonction de l’emplacement de l’immeuble. Mais, pour quelles raisons ?

DPE : une procédure immobilière obligatoire

Pour comprendre l’importance du DPE ainsi que la différence de coût d’une ville à l’autre, faisons le point sur son utilité.

Définition du diagnostic de performance énergétique

Le DPE est un diagnostic technique analysant la dépense énergétique de votre logement ainsi que son impact environnemental. Depuis le mois de janvier 2011, le diagnostic de performance énergétique est devenu une procédure obligatoire. Sa durée de validité est fixée à 10 ans. Ce diagnostic immobilier est un outil très intéressant pour les futurs acquéreurs. Il permet principalement de s’informer sur l’habitabilité du logement avant la location ou l’achat pouvant ainsi optimiser les rénovations énergétiques. Les acheteurs sont en effet parfaitement conscients qu’un logement mal isolé peut leur coûter cher.

Le coût d’un diagnostic de performance énergétique varie en fonction du type d’immeuble concerné, de l’importance des prestations requises ainsi que de l’emplacement du logement. N’hésitez pas à cliquer ici pour connaître le coût des diagnostics immobiliers et ainsi trouver la meilleure offre du marché. Il est important de mentionner que cette procédure doit être exécutée par un diagnostiqueur spécialiste en thermique.

diagnostic de performance énergétique

Le fonctionnement du DPE

Le diagnostic immobilier sur la performance énergétique d’un logement est réalisé par un diagnostiqueur professionnel. Pour accomplir sa prestation, il se déplace dans l’immeuble afin d’analyser ses caractéristiques et ses équipements, tels que la ventilation, le chauffage, etc., qu’il s’agisse d’un appartement ou d’une maison individuelle.

Le diagnostiqueur prend en compte les consommations énergétiques de vos équipements et les énergies renouvelables utilisées afin de calculer vos dépenses énergétiques annuelles ou votre consommation énergétique globale. Ce calcul lui permettra de décompter la quantité d’émissions de gaz à effet de serre. De cette analyse, votre diagnostiqueur établira deux étiquettes qui seront notées de A (logement économe) à G (logement énergivore). La première étiquette indique la consommation énergétique de l’immeuble, et la seconde vous informe sur son impact en émission de gaz à effet de serre.

L’utilité d’un diagnostic de performance énergétique

Procéder à la location ou à l’achat d’un bien immobilier sans ce diagnostic immobilier est tout simplement impensable. Cet outil va aider l’acquéreur à mieux choisir son logement. Les informations contenues dans le DPE facilitent l’évaluation de la consommation énergétique de l’immeuble, et par conséquent, l’estimation des factures relatives aux dépenses énergétiques. Un diagnostic de performance énergétique permet également à l’acheteur de s’informer sur les économies possibles s’il choisissait d’acquérir le logement en question. De plus, il pourra avoir une idée de l’impact environnemental de la maison ou de l’appartement à travers les renseignements révélés sur l’étiquette « climat ».

Ce diagnostic technique contient également des recommandations permettant d’améliorer la maîtrise des dépenses énergétiques. Cela peut être des conseils sur la nécessité des travaux de rénovation ou des informations pouvant réduire la facture énergétique du logement. Ces éléments peuvent, d’ailleurs, être déterminants lors d’une transaction immobilière.

Zoom sur le coût d’un diagnostic de performance énergétique

Pour vous donner une idée du budget nécessaire pour la réalisation de ce diagnostic immobilier et comprendre l’estimation du coût d’intervention d’un diagnostiqueur, faisons le point sur le sujet.

Les éléments pour tarifier un diagnostic de performance énergétique

En matière de transactions immobilières, les diagnostics techniques sont soumis à une réglementation rigoureuse et précise. Cette dernière requiert l’utilisation d’une méthodologie stricte. Il en est de même pour le diagnostic de performance énergétique. Ainsi, l’évaluation de son coût de réalisation tient compte de nombreux paramètres.

Le prix d’un DPE obligatoire prend en compte le coût de déplacement du diagnostiqueur jusqu’à l’emplacement du logement concerné ainsi que le temps d’intervention. La distance entre la ville où le bien est localisé et le bureau du professionnel que vous avez choisi n’est pas forcément la même. Il en est ainsi pour les coûts de déplacement de l’intervenant. En outre, la réalisation de ce diagnostic immobilier peut durer plusieurs heures. Plus encore, le diagnostiqueur devra ensuite établir un rapport personnalisé comprenant des croquis et des photos à son bureau à la suite de sa visite.

Diagnostic immobilier : autres causes de la variation du prix

Il est important de mentionner que le diagnostic de performance énergétique doit être réalisé par un diagnostiqueur disposant une assurance et répondant à des critères de compétences précises. En d’autres termes, le diagnostiqueur doit justifier d’un certificat pouvant attester ses compétences.

Le certificat est délivré par un organisme de certification de personnes ayant obtenu l’accréditation du Comité français d’accréditation. Depuis 2007, la certification est devenue une condition obligatoire à l’exercice de ce métier. Pour être certifié, le diagnostiqueur indépendant doit suivre une formation payante. Ajouté à cela, il peut avoir besoin de matériel coûteux et spécifique pour l’accomplissement de sa mission sans parler des entretiens réguliers que ceux-ci peuvent requérir. Dans certains cas, le diagnostiqueur doit se déplacer plusieurs fois à votre domicile, ce qui augmentera notamment le coût de la prestation.

diagnostic immobilier, variation du prix

DPE et réduction des coûts : est-ce possible ?

Avant toute chose, nous tenons à vous alerter quant aux diagnostics de performance énergétiques à petit prix proposés par certains diagnostiqueurs. Pour ne pas vous retrouver avec un diagnostic immobilier caduc, méfiez-vous des prestations moins chères. Veillez toujours à choisir un diagnostiqueur sérieux, certifié et assuré. Un diagnostiqueur certifié ne signifie pas toujours un DPE coûteux. Il est parfaitement possible de limiter ses dépenses en diagnostic immobilier tout en bénéficiant des services d’un professionnel. Pour ce faire, réalisez tous vos diagnostics techniques en une seule fois. Cela n’exige qu’un déplacement unique. Certaines entreprises proposent ce type de prestation.

Pour réduire le coût de votre DPE, nous vous invitons également à privilégier un diagnostiqueur à proximité de chez vous. Vous limiterez ainsi les frais de déplacement. Pensez, en outre, à faire réaliser un devis pour connaître le coût de votre diagnostic et bien sélectionner votre professionnel en diagnostic de performance énergétique.