Choisir une société de rénovation ne se fait pas à la légère. Pour obtenir un résultat à la hauteur de vos attentes et éviter les mauvaises surprises il est essentiel de vous tourner vers un bon professionnel. Voici quelques conseils pour vous guider dans cette démarche.

Entreprise générale tous corps d’état VS artisan individuel ?

Le choix du type de prestataire est le premier critère à examiner au moment de confier son chantier de rénovation.

L’entreprise tous corps d’état : elle s’occupe de tout

Une entreprise tous corps de métiers ou tous corps d’état (TCE) prendra en charge l’ensemble de vos travaux. Ce type de prestataire compte parmi ses effectifs un large panel d’artisans compétents, chacun dans une spécificité particulière. Ils interviendront l’un après l’autre de manière coordonnée dans les délais convenus. Vous aurez ainsi affaire à un seul et unique interlocuteur pour vos travaux de terrassement, de maçonnerie, d’isolation, de charpente, de couverture, de plomberie, d’électricité, de chauffage, de carrelage, de peinture… Le tarif des TCE est certes plus élevé que celui d’un artisan mais en cas de problème, il sera plus facile d’obtenir réparation des dommages.

L’artisan individuel : des prestations ciblées

Faire appel à un artisan individuel se révèlera financièrement plus intéressant mais vous devrez gérer et coordonner vous-même les interventions des différents prestataires. Pour prévenir toute malfaçon et problème ultérieur, il vous faudra aussi faire preuve de vigilance et surveiller régulièrement le bon déroulement du chantier. En plus de bonnes connaissances techniques vous aurez aussi besoin d’une certaine disponibilité. Si votre projet de rénovation est clairement défini et se concentre sur un seul corps de métier (refaire seulement votre charpente par exemple) adressez-vous directement à un professionnel spécialisé.

A noter : Pour être éligible à une réduction d’impôt ou autres aides financières vous devez employer un professionnel RGE.

Une fois le type de prestataire défni, reste à trouver le meilleur !

Vous avez déterminé la nature des travaux à effectuer et savez à quel type de prestataire (entreprise TCE ou artisan) vous adresser ? Le plus difficile consiste maintenant à trouver le meilleur car les professionnels sont nombreux !

Sondez votre entourage et usez du bouche-à-oreille

Parlez de votre projet autour de vous. Est-ce que quelqu’un s’est déjà adressé à un entrepreneur spécialiste en rénovation ? A quel tarif ? Les délais ont-ils été respectés ? Les résultats ont-ils été à la hauteur des attentes ? Lorsque plusieurs avis favorables ou critiques convergent, vous pouvez déjà vous faire une petite idée sur la société en question.

Menez votre enquête

Rien ne vous empêche de continuer vos investigations en parallèle sur Internet en recherchant des entreprises implantées dans votre secteur. Consultez par la même occasion les avis laissés par les internautes sur ces prestataires.

La première approche : évaluer le sérieux de l’entreprise ou de l’artisan

Demandez des devis

Appelez trois ou quatre entreprises afin de connaître le budget moyen à prévoir pour votre rénovation. Renseignez-vous sur le type de matériaux utilisés. Si le montant annoncé sur le devis apparaît exagérément haut ou au contraire anormalement bas, méfiez-vous.

Lien utile : Abctravaux propose des estimations de prix pour vous donner une idée globale de vos travaux.

Rencontrez les professionnels

Demandez à rencontrez les professionnels car non seulement vous obtiendrez un chiffrage beaucoup plus précis des travaux mais il est essentiel que le courant passe entre vous. N’hésitez pas à leur demander des références de clients et de chantiers (avec photos si possible) pour lesquels ils ont œuvré. Si elles vous sont indiquées spontanément c’est bon signe !

Vérifiez la santé de l’entreprise et ses certifications

Choisir impérativement une entreprise immatriculée au registre des métiers

Les vrais professionnels qu’ils soient auto-entrepreneurs ou artisans sont immatriculés au registre des métiers et mentionnent leur numéro SIRET sur leur devis. Les auto-entrepreneurs possèdent également un numéro d’immatriculation au répertoire des métiers dès lors que leur activité représente l’essentiel de leurs revenus et n’est donc pas complémentaire. Pour vérifier l’existence d’une immatriculation rendez-vous sur le site https://avis-situation-sirene.insee.fr/
La qualité d’artisan n’est reconnue qu’aux professionnels titulaires d’un CAP, BEP ou équivalent avec un minimum de trois années de pratique. La chambre des métiers vous confirmera de telles références.

Les assurances : des garanties solides pour pallier d’éventuels dommages

La garantie décennale, l’assurance de responsabilité civile professionnelle ou encore la garantie de parfait achèvement sont indispensables. Elles vous assurent contre tous types de dommages pouvant survenir pendant et après les travaux en vous évitant par ailleurs de longues procédures en justice. Renseignez-vous sur Internet au sujet de la compagnie d’assurance qui assure le professionnel, sur sa réputation et les garanties qu’elle couvre.

Les labels et certifications : un gage de qualité

Dans le secteur de la rénovation, il existe plusieurs labels et certifications destinés à valider les compétences des professionnels, attester de leur savoir-faire et de leur honnêteté. Il s’agit de garanties sérieuses auxquelles vous pouvez vous fier. Certains labels comme Eco Artisan, Certibat, Qualibat, RGE … concernent tous les professionnels du bâtiment. D’autres sont plus spécifiques. C’est le cas par exemple de QualiCLIMA pour les frigoristes ou de Qualifelec pour les électriciens.

Qu’il s’agisse d’un artisan ou d’une société tous corps de métiers, le choix d’un professionnel en rénovation est une démarche à prendre avec le plus grand sérieux. Savoir perdre un peu de temps en recherches vous fera gagner de l’argent et vous évitera de sérieuses déconvenues !