La pollution s’invite jusqu’à l’intérieur de notre maison. Des résidus nocifs, viraux ou allergènes circulent où bon leur semble. Quelles en sont les causes de cette pollution d’air ? A quels moyens avons-nous recours pour filtrer l’air circulant dans la maison. Vous allez surement retenir les bons gestes et méthodes à l’issue de cet article.

S’accorder une hygiène de vie saine dans sa maison

Parfois, nous ne nous rendons pas compte que nous sommes victimes de nos propres négligences. Voici quelques comportements que vous-même devriez contrôler.

Fumer dans l’intérieur de la maison pollue l’air. Même si ce n’est pas à l’intérieur, fumer en se plaçant sur la zone de ventilation est à éviter. Il ne coûte rien de sortir et prendre l’air en même temps. L’odeur de tabac empoisonne l’air.

L’humidité affecte la fraîcheur de l’air d’une maison. Les gestes suivants seront à apprendre en compte. Il faut savoir que l’humidité est responsable de moisissure. Dans la mesure du possible, ne pas sécher vos linges à l’intérieur d’une pièce. Veillez à aérer vos salles d’eau après vos douches. Le fait de cuisiner provoque des vapeurs, alors chassez cette humidité toujours par l’aération.

nettoyage maison

Faites circuler l’air chez vous. Aérez !

Pour garder la forme, aérez votre environnement et votre intérieur. Il est nécessaire de renouveler l’air et se sentir tout le temps au frais.

La qualité de l’air d’une maison est impactée par les activités y résidant. On y fait la cuisine. L’odeur, la chaleur et la fumée sont au rendez-vous. Aérez !

On y fait le ménage. Encore de l’odeur des produits de nettoyage, de l’humidité au sol et des poussières s’y mélangent. Les substances chimiques sont agressives et s’attaquent à notre santé.  Attention aux impacts respiratoires et aux réactions allergiques. Au cours de votre nettoyage, Il faut bien rincer, bien sécher et aérer.

Les Parfums de maison et corporels sont des senteurs agréables. L’utilisation des bougies et fragrances est charmante et apaisante. Il ne faut en abuser car cela peut avoir des répercussions sur votre santé. Toujours avoir le réflexe de renouveler l’air circulant.

Entretenir l’ambiance par le purificateur d’air

Les personnes vulnérables sont les privilégiées par cette élaboration du purificateur d’air. Parmi de nombreuses pratiques, le purificateur d’air améliore la qualité de l’air.

Le principal atout du purificateur d’air est qu’il supprime les éléments nocifs de l’air. Le filtre HEPA capture les particules fines polluantes grâce au tamis.

Le purificateur d’air traite carrément le volume d’air par rapport à la taille d’une pièce. La performance en dépend.

Le filtre charbon actif est un des composants de l’appareil. Il a pour rôle d’éliminer les mauvaises odeurs. Le modèle assez perfectionné de purificateur d’air est doté d’un système ionisé. Ce système produit des ions négatifs qui pourchasseront les particules volatiles planant dans l’air.

Toutefois, il n’y a rien de telle qu’une bonne fraîcheur de l’air pour bien nous ressourcer.

Ventilez ! Évacuez la pollution.

Les effets de la pollution intérieure peuvent générer des conséquences troublantes à notre santé. À long terme, quand la ventilation naturelle est insuffisante, ayez recours à la ventilation motorisée.

Un système de ventilation est d’une grande aide quand les températures grimpent. Le ventilateur aide à renouveler l’air inconfortable d’une pièce. Il aspire l’air chaud et refoule un plus frais.

Outre le ventilateur, le climatiseur procure également le confort et contribue tout autant à la qualité de l’air.

fenetre

Ayez le bon choix des matières de vos meubles

Les meubles sont formés par de matériaux diversifiés. Certains meubles laissent sentir en permanence l’odeur des composants de leurs assemblages. Des fois c’est la matière même qui a une senteur particulière. L’odeur peut dans ce cas demeurer permanente. L’odeur des meubles agglomérés comme des lièges se retire difficilement d’une pièce et devient déplaisante.

L’accumulation des odeurs nuit à la qualité de l’air chez soi. Toujours penser à aérer sa maison davantage.

Les mobiliers de maison peuvent comporter des composants organiques volatiles. Il s’avère que pour certains articles, une certification justifie l’absence de ces substances nuisibles. Sinon, si vous n’êtes pas connaisseurs, demeurez vigilants. Aérez !

Assainir sa maison en se focalisant sur les poussières

Les poussières sont partout. Elles sont dissimulées dans des endroits piégés. Passer un coup de balai n’est pas suffisant pour atteindre les coins de la maison et des mobiliers.

Les allergies se déclenchent surtout au contact des vieilles poussières. Ces vieilles poussières s’incrustent dans les textiles. Lors de vos nettoyages, il ne faut pas négliger de dépoussiérer vos literies, rideaux, tapis et canapés. L’utilisation de l’aspirateur évite que les acariens survolent et polluent l’air de l’intérieur.