Collectivités : comment maîtriser la facture énergétique ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Sommaire

La transition énergétique constitue un enjeu majeur pour notre société. Et pour y arriver, il est important que chacun y mette du sien. Les collectivités n’échappent pas à cette règle. En effet, elles doivent trouver un moyen de réduire leur consommation énergétique. Nous avons analysé pour vous certains gestes intéressants susceptibles d’optimiser votre consommation et de réduire le montant de votre facture énergétique.

Consommation énergétique : quelles sont les problématiques auxquelles sont confrontées les collectivités ?

Il faut savoir que les collectivités se heurtent à de nombreux problèmes en ce qui concerne la réduction de leur consommation énergétique. Cela commence par le grand nombre d’installations techniques qu’il faut gérer. Une collectivité doit en effet superviser la consommation énergétique de tous les bâtiments qui lui sont rattachés. Il peut s’agir d’établissements scolaires, de bureaux administratifs, etc.

La non-maîtrise de la consommation énergétique est ainsi souvent la conséquence de difficultés liées à la gestion de trop nombreuses installations. En effet, certains de ces bâtiments n’ont besoin que de systèmes de chauffage simples, par exemple. D’autres au contraire ont des besoins énergétiques plus complexes : rendez-vous sur le site de Sirenergies.com si vous souhaitez savoir comment aider une collectivité à maîtriser sa facture énergétique. Il faut comprendre que l’abondance des installations techniques qui relèvent de chaque bâtiment constitue un réel problème.

En d’autres termes, les nombreux usages énergétiques et les diverses installations techniques ont pour conséquences de compliquer la gestion de l’énergie pour les collectivités, même si c’est loin d’être le seul problème rencontré par celles-ci.

On observe ainsi des difficultés liées à la centralisation des données énergétiques. En effet, le très grand nombre de bâtiments et d’équipements contribue à rendre difficile la centralisation de certaines données. D’un bâtiment à l’autre, les énergies utilisées peuvent varier. Il peut s’agir de gaz, d’électricité, etc. Il en est de même pour les fournisseurs.

Les contrats peuvent donc être différents, en fonction de chaque bâtiment. Par ailleurs, il convient de préciser que le management énergétique d’une collectivité nécessite d’avoir connaissance des périodes d’occupation de chaque bâtiment concerné. Cela permet de déterminer les moments durant lesquels les besoins en énergie sont les plus élevés.

consommation énergétique coût

En outre, étant donné le nombre important de bâtiments qu’il faut gérer, il est difficile d’effectuer le suivi de la maintenance des équipements. Le contrôle des travaux énergétiques éventuellement réalisés est également compliqué. À cela s’ajoute le fait que certains lieux doivent répondre à des exigences réglementaires. Ainsi, un suivi spécifique concernant la température, l’hygrométrie et le taux de dioxyde de carbone doit être régulièrement effectué. C’est notamment le cas lorsque l’un des bâtiments concernés est une crèche, par exemple.

Quelques gestes simples pour optimiser la consommation d’énergie au sein d’une collectivité

Vous l’aurez donc compris, la maîtrise de la consommation énergétique joue un rôle important dans la transition écologique voulue par le gouvernement. Il faut savoir que la consommation d’électricité est une donnée thermosensible. Durant les heures de pointe, il est extrêmement difficile de déterminer le pic de consommation. Cet état de fait se retrouve un peu partout dans le pays, ce qui en fait un réel enjeu national.

Éteindre l’éclairage intérieur pour limiter l’impact énergétique

L’extinction de l’éclairage durant la nuit, les week-ends, les vacances et les périodes de fermeture constitue un geste essentiel. D’ailleurs, c’est ce qu’exige la réglementation en vigueur. Il faut aussi penser à optimiser l’efficacité de l’éclairage, en utilisant notamment des sources efficaces, ainsi qu’un bon système de gestion en fonction de la présence ou non de personnes dans l’enceinte des locaux. En outre, la réduction ou l’extinction des éclairages publics durant les heures creuses permet d’optimiser la consommation d’énergie. Vous pouvez aussi utiliser des LEDS en lieu et place de lampes énergivores.

La réduction de l’éclairage extérieur pour maîtriser la consommation énergétique

La réduction de l’éclairage extérieur des bâtiments permet de réduire considérablement la consommation énergétique au sein d’une collectivité. D’ailleurs, selon la réglementation en vigueur, l’éclairage extérieur doit être réduit, voire même éteint selon les moments de la journée. Sachez qu’un éclairage éclairant inutilement pendant environ 10 minutes trois fois par jour consomme l’équivalent de 5 jours d’éclairage non-stop par an. C’est dire à quel point il s’agit d’un véritable gaspillage.

La réduction de l’utilisation active des appareils informatiques : une bonne pratique à adopter au quotidien

Pensez à paramétrer la veille de vos ordinateurs, pour éviter qu’ils ne consomment trop d’énergie. Songez également à les éteindre complètement pendant la nuit, afin de maîtriser la consommation énergétique de la collectivité. Autant que possible, choisissez des ordinateurs moins énergivores, qui consomment environ 50 à 80 % de moins qu’un poste fixe standard. Pensez aussi à réduire au maximum le nombre d’imprimantes. Pour cela, il suffit de privilégier des appareils multifonctions qui permettent de réduire le nombre d’appareils.