Le « Coup de pouce économies d’énergie » ou Prime énergie contribue à payer les dépenses liées aux travaux d’isolation ou au remplacement du chauffage. En revanche, l’équipement doit être installé par un professionnel RGE reconnu garant environnement pour pouvoir aspirer à cette aide. La Prime peut d’ailleurs être cumulée avec d’autres aides, sous certaines conditions.

Pour qui ?

La Prime Énergie est octroyée par les vendeurs d’énergie qui ont signé les chartes Coup de pouce Chauffage et/ou Coup de pouce Isolation. Tous les ménages peuvent bénéficier de cette aide, à condition de faire appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Naturellement, la demande doit être envoyée avant le début des travaux portant sur les économies d’énergie. Vous en saurez davantage à ce propos grâce au site https://www.hellio.com qui déploie diverses solutions au service du confort thermique et de l’efficacité énergétique.

La prime énergie est bien évidemment attribuée aux particuliers, mais pas uniquement. En effet, les propriétaires de logement en SCI peuvent aspirer à cette aide. Il en est de même pour les copropriétaires qui s’engagent à rénover leur immeuble. Dans ce cas, ce sera l’Assemblée générale qui en fera la demande, bien avant de commencer les travaux.

Sous quelles conditions ?

Bien que la Prime Énergie soit attribuée à tous les ménages, quelques conditions s’imposent. Il ne faut pas oublier que le montant de l’aide sera déterminé en fonction des ressources des personnes qui occupent le logement. Les ménages à faibles revenus sont ainsi privilégiés.

Le calcul de la Prime Énergie se fera sur la base des revenus fiscaux de référence (RFR) pour l’année N-2. Autrement dit, il faudra tenir compte des revenus de 2018 pour toutes les demandes envoyées en 2020. L’étape suivante consistera à sélectionner l’entreprise signataire des chartes Coup de pouce.

la prime énergie

Vous trouverez la liste sur le site du ministère en charge du dispositif. S’en suit l’acceptation de l’offre de l’entreprise signataire avant la signature du devis des travaux. Les factures seront envoyées à l’entreprise signataire que vous aurez choisie.

Pour quels types de travaux ?

Quatre grandes familles de travaux sont prises en compte par la Prime Énergie. Ainsi, les travaux d’isolation, l’installation des équipements thermiques et domestiques sont éligibles. Il en est de même des services comme le contrat de performance énergétique (CPE).

Les travaux d’isolation

La Prime Énergie prend en charge l’isolation des toitures, des combles, du plancher, des murs par l’intérieur ou par l’extérieur. Il ne faut pas omettre l’installation de fenêtres à double vitrage, de fermetures isolantes… Attention, les travaux doivent être effectués sur des bâtiments existants.

Les équipements thermiques

La Prime Énergie finance en partie ou en totalité l’acquisition d’appareil de chauffage au bois, de chaudière biomasse individuelle, de chaudière à condensation collective. Comptez aussi sur le chauffe-eau thermodynamique, les pompes à chaleur, le radiateur basse température ou encore le système solaire combiné. Ces équipements doivent être installés dans des bâtiments existants par des professionnels RGE.

Outre les équipements de chauffage, le Coup de pouce permet d’acquérir une ventilation naturelle, un système de régulation, une pompe à chaleur collective ou encore une pompe à chaleur hybride individuelle.

Les équipements domestiques

Les équipements respectueux de l’environnement sont aussi pris en compte par la Prime Énergie. Il s’agit des lampes LED et fluocompacte. Il en est de même des appareils de réfrigération de classe A+++, des dispositifs d’affichage des consommations d’énergie.