Tout savoir sur la Loi Pinel zone B1

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Sommaire

 

En 2003, en application de la loi Robien, le territoire français a été découpé en 5 grandes zones géographiques. Parmi elles se trouve la Zone B1, qui est éligible à la loi Pinel, un dispositif visant à venir en aide aux investisseurs locatifs afin qu’ils puissent se constituer un patrimoine personnel tout en bénéficiant d’une importante réduction fiscale. Ils peuvent voir leur impôt sur le revenu diminué, devenir propriétaires sans apport, louer des biens immobiliers aux membres de leur famille et préparer leur retraite. Voici ce qu’il faut savoir sur les caractéristiques de la Zone B1 et son éligibilité. 

Comment fonctionne la loi Pinel ? 

 

Présentation 

Il s’agit d’une loi de défiscalisation immobilière, et ce, qu’il s’agisse de l’immobilier neuf ou de l’immobilier ancien. Elle intègre le Code général des Impôts et a été conçue pour relancer  la construction de logements neufs, mais aussi l’incitation à l’investissement locatif. Il faut remplir plusieurs critères pour être éligibles à cette loi, ces conditions se rapportant au zonage, à l’état des logements, aux normes énergétiques etc. 

 

Le zonage A, B et C de la loi Pinel 

  • La zone A : pour les très grandes villes et les agglomérations (Lille, Lyon, Marseille etc.) le plafond de loyer mensuel est de 13, 04 € par m².
  • La zone A Bis : elle concerne la ville de Paris entre autres avec un plafond de loyer de 17,55 € par m² et par mois.
  • La zone B1 : les villes de taille moyenne, de plus de 250 000 habitants qui comptent sur leur patrimoine culturel et gastronomique pour susciter l’intérêt des investisseurs.
  • La Zone B2 : les communes de plus de 50 000 habitants. Cette zone risque de ne pas attirer les investisseurs qui la considère comme une zone risquée.
  • La zone C : n’étant pas en tension locative, elles ne sont pas éligibles au dispositif.
  • Les zones Pinel Outre-Mer : la Guadeloupe, la Réunion ou encore la Polynésie Française sont classées en Zone B1 et bénéficient d’un haut taux de défiscalisation afin de pousser les investisseurs à faire des projets immobiliers.

Les caractéristiques de la loi Pinel Zone B1

 

La loi Pinel a fixé le prix des loyers au m² à 10,51 € pour l’année 2021. En fonction de la situation des locataires, les plafonds de ressources demandées aux locataires varient. Par exemple, pour deux personnes avec deux enfants à charge, il est fixé à 60 643 € par an alors que pour une seule personne, il est de 31 280 € par an. Les villes qui sont concernées sont Nîmes, Limoges ou Mérignac.  Ce sont des villes attractives avec un marché immobilier qui se porte bien, où la demande et l’offre sont équilibrées.  On peut en savoir plus sur les zones éligibles en loi pinel et sur les critères d’éligibilité de la loi Pinel zone B1 auprès des promoteurs immobiliers tels que Cogedim 

 

Les nouvelles zones Pinel en 2021

 

Cette année, seuls les biens immobiliers situés dans les zones A Bis, A et B1 sont éligibles au dispositif de la loi Pinel. Cette modification est due au fait que les zones B2 et C ont vu leurs besoins en  logements diminuer au fil du temps. 

 

Investir dans le locatif en 2021 

 

Malgré la crise sanitaire, l’immobilier locatif se porte bien. Il est vrai que l’investissement locatif est un moyen sur de se constituer un patrimoine grâce à des revenus réguliers.  Les taux d’intérêt sont en baisse et l’investissement immobilier locatif devient alors un placement financier sûr. Les dispositifs tels que la loi Pinel encouragent les gens à investir aussi bien dans l’immobilier neuf ou l’immobilier ancien. Il ne faut pas hésiter à investir dans les milieux périphériques urbains, ou en zone campagnarde pas trop éloignée des grandes villes et accessibles par les réseaux de transport publics.