Repeindre sa maison : les erreurs à éviter

Repeindre sa maison est le moyen le plus efficace pour y ajouter de la fraicheur et y apporter un coup de jeune. Assez courante, cette opération peut être réalisée soi-même puisqu’elle ne requiert pas de compétences très spécifiques. Il sera néanmoins important de bien se préparer en amont pour éviter de tomber dans certains pièges. De même, il y a certaines consignes à respecter et à bien adopter pour être certain d’obtenir un rendu final optimum. Voici la liste – non exhaustive – des erreurs les plus courantes à éviter lorsque l’on repeint sa maison.

Ne pas prendre le temps de nettoyer la pièce

Repeindre une pièce demande certaines préparations. La première erreur à éviter est de laisser la pièce en l’état. Il faut, au contraire, la débarrasser pour un confort optimal. Pour cela, il suffit de mettre les meubles, les assises, ou les décorations murales de côté. De cette manière, la circulation dans la pièce sera plus facile. Une fois ces étapes effectuées, ne pas oublier de récurer la surface à peindre : laver les murs, retirer les anciens papiers peints, etc afin de la rendre plus lisse.

Faire un mauvais choix de peinture

Étant donné la multiplicité des boutiques spécialisées dans la vente de peinture, dénicher la bonne peinture parmi les différents modèles disponibles s’avère un peu compliqué. Pour éviter de se tromper, mieux vaut demander conseil auprès des professionnels compétents comme des peintres ou des bricoleurs aguéris. Il est également recommandé de naviguer sur internet pour trouver une peinture de marque et de bonne qualité bien évidemment. En effet, il serait toujours préférable de consulter les avis des clients avant de se lancer dans l’achat.

De même que la peinture utilisée pour les pièces en intérieur est radicalement différent de la peinture utilisée pour un ravalement de façade par exemple. En effet, le prix de la peinture pour façade est en général 2 à 3 fois plus cher qu’une peinture basique pour de l’intérieur.

Utiliser des matériels inappropriés

Arrêter tout le travail en plein milieu de la journée n’est pas toujours agréable. Cela peut cependant arriver s’il manque un matériel ou si celui-ci est inadapté. Pour limiter les dégâts, mieux vaut dresser la liste de tous les outils indispensables (comme les rouleaux, les pinceaux, le mélangeur de peinture, le ruban adhésif de masquage, les lunettes de protection, et les gants). Il est aussi recommandé de toujours entamer les angles avec l’aide d’un pinceau avant de poursuivre sur les surfaces plus grandes.

Confondre les différents types de finition

S’embrouiller entre les différentes finitions de peinture est une erreur assez fréquente. Pour dissimuler les imperfections, par exemple, les peintures mattes feront parfaitement l’affaire. Les brillantes, quant à elles, sont destinées pour illuminer une pièce et l’agrandir, en même temps. Enfin, les satinées se démarquent par leur polyvalence. Elles peuvent être employées sur tous les types de supports.

Ne pas doser la bonne quantité de peinture

Connaître la quantité exacte de peinture utile pour repeindre sa maison est loin d’être facile. Trop de couches peuvent créer des débordements et moins de peinture laissera des traces de passage sur le mur. Pour éviter ce problème, il faut bien mélanger la peinture avec un outil dédié ou un bout de bois. Une fois que le tout est bien homogène, il est maintenant temps d’y plonger la moitié du rouleau et de prendre le soin de se débarrasser des excès, et le tour est joué !