Pourquoi opter pour le parquet contrecollé dans la pièce à vivre ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Le marché des parquets propose aujourd’hui différents types de revêtements de sol. Parmi ceux-ci, le parquet contrecollé est un recouvrement d’apparition récente, mais très tendance. Découvrez ici les avantages du parquet contrecollé pour sublimer vos pièces de vie.

Le parquet contrecollé, une composition de qualité pour votre pièce

La composition du parquet contrecollé est la première raison pour laquelle vous devez choisir ce revêtement de sol pour votre pièce à vivre. Sa constitution garantit en effet stabilité et durabilité au plancher. C’est un revêtement constitué de lames qui comprennent chacune trois différentes couches : parement, âme et contreparement. Le parement est la première couche de ce type de revêtements. Encore appelée couche d’usure, elle représente la partie visible du parquet. Elle est réalisée avec du bois noble de différentes essences comme le chêne, l’érable, le noyer, etc. Son épaisseur comprise entre 3 et 6 mm détermine la bonne qualité du plancher ainsi que sa longévité.

La deuxième couche appelée âme centrale est le support qui garantit la stabilité du parquet. Elle est fabriquée à partir d’essences ordinaires de bois ou avec des panneaux dérivés du bois. Les dérivés de bois les plus utilisés sont le contreplaqué, le latté, ou l’aggloméré. Le contreparement ou contre-balançement est enfin la couche inférieure du revêtement contrecollé. C’est la partie directement en contact avec le sol. Elle est faite en bois résineux et assure la résistance du parquet. Connaître les innovations sur le parquet contrecollé vous permet d’en apprendre davantage sur ce type de revêtement pour votre maison.

Un revêtement de sol esthétique pour votre pièce à vivre

Le parquet flottant est un revêtement de sol marqué par son style élégant et original. En apparence, il ressemble beaucoup au plancher massif. Le parquet contrecollé présente ainsi les mêmes atouts esthétiques que ce dernier. La noblesse du bois utilisé sur la couche supérieure offre un large éventail de matières et de finitions. Pour rendre vos pièces préférées uniques et authentiques, vous avez le choix entre les parquets huilé, satiné, ciré ou verni. En raison de la fabrication industrielle, les parquets contrecollés se présentent dans différents coloris. Selon vos goûts, vous trouverez l’essence de bois, la couleur et la finition adaptée à chaque pièce de vie d’intérieur.

composition parquet contrecollé

Sur le marché, les fabricants font preuve de créativité pour créer des motifs très agréables. Si vous aimez par exemple le charme et l’originalité, les parquets contrecollés teintés constituent le choix idéal. C’est un modèle d’excellente qualité composé d’un parement en chêne. Il est en outre disponible dans plusieurs teintes : sauge, arachide, soja, curcuma, cannelle, vanille, muscade, girofle, etc. Le parquet contrecollé est également personnalisable et peut se réaliser sur mesure.

Un bon rapport qualité-prix pour le parquet contrecollé

Le parquet contrecollé offre un excellent rapport qualité-prix. C’est ce qui justifie par ailleurs sa popularité en France et en Europe. Il est en effet 15 à 20 % moins cher que le parquet bois massif. Pour une même qualité de revêtement de sol, le plancher contrecollé est moins onéreux que le revêtement massif. En général, à partir de 30 € le mètre carré, vous avez un revêtement contrecollé de bonne qualité.

Le parquet contrecollé est adapté si vous souffrez d’allergies, car il n’accumule pas la poussière. Il ne nécessite également aucun traitement après l’installation. En raison de sa composition en bois, le parquet contrecollé ne convient pas aux pièces humides. C’est par contre le revêtement de sol idéal dans les pièces de vie notamment le séjour et les chambres.

Certains planchers contrecollés haut de gamme offrent aussi un rendu supérieur au plancher massif. En raison de la stabilité de la structure de ce revêtement, ses lames peuvent s’utiliser dans de grandes dimensions. Les finitions appliquées au parquet contrecollé le protègent aussi contre les égratignures et l’usure.

Une pose facile et rapide dans votre pièce à vivre

Les revêtements de sol contrecollés s’installent facilement. Cela réduit énormément le temps de pose ainsi que son coût. Ce type de parquet peut se poser de deux différentes manières. La première technique et plus facile est la pose flottante. Elle consiste simplement à assembler les lames sur le sol. Le système de clipsage avec des languettes permet ensuite d’emboîter les lames entre elles. Ce type de pose ne nécessite pas l’intervention d’un professionnel. Elle s’adapte à tous les supports marbre, carrelage, etc. Pour une installation parfaite, il est cependant conseillé d’appliquer une sous-couche acoustique entre le support et les lames du revêtement.

La pose collée est la deuxième technique d’installation des parquets contrecollés. Elle consiste à coller les lames du parquet entre elles et le contreparement au sol. Le collage se fait avec une colle spécifique. C’est la pose appropriée si vous disposez d’un chauffage au sol. Elle se fait par un professionnel. La pose collée du parquet contrecollé diminue par ailleurs le bruit des pas sur le sol. Elle offre ainsi une meilleure isolation acoustique.

Le parquet contrecollé, un revêtement facile à entretenir

L’entretien des revêtements contrecollés est généralement facile. Vous devez néanmoins tenir compte des finitions du parquet posé. Les planchers contrecollés vernis se nettoient beaucoup plus facilement avec un nettoyant et une serpillière légèrement humidifiée. Avant tout, veillez à enlever les poussières de la surface avec un aspirateur.

Pour un parquet contrecollé huilé, il suffit de dépoussiérer le revêtement une fois par semaine. Vous passez ensuite une serpillière essorée et un nettoyant approprié qui n’abîmera pas le revêtement. Vous pouvez aussi utiliser un balai microfibre imbibé de savon noir. Pour éviter certaines taches difficiles à nettoyer, vous pouvez imperméabiliser le parquet. Pour cela, utilisez des huiles-cires comme finition supplémentaire après la pose du revêtement.

Sur le long terme, les parquets contrecollés perdent leur éclat. Il est alors nécessaire d’appliquer un huilage ou vitrification deux fois par an pour préserver la splendeur du revêtement. Veillez surtout à effectuer un ponçage de la surface pour que l’huile n’imprègne pas le revêtement. La pose d’un raviveur ou une rénovation est également indispensable en cas de détérioration des surfaces les plus utilisées.

Le parquet contrecollé, un revêtement écologique

Les parquets contrecollés sont le plus souvent fabriqués avec du bois naturel et sain issu de réserves forestières durables. Les fabricants de parquets contrecollés se conforment ainsi aux normes et labels FSC, PEFC ou GreenTech innovation. Ces normes et certifications garantissent un revêtement de sols de qualité sans l’utilisation de produits nocifs pour la santé.

Pour conserver le caractère écologique de ce revêtement, veillez cependant à la nature des finitions (colle, teinte, etc.). Vous devez également prendre en compte l’étiquette « émission dans l’air intérieur » des parquets contrecollés. À cet effet, l’étiquette A+ diffuse très peu de particules nuisibles dans l’air ambiant.