Les avantages d’un parquet flottant

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
parquet flottant

Le parquet flottant est un type de revêtement de sol qui fait fureur sur le marché. Et cela n’a rien d’étonnant ! Son prix accessbile à tout budget, sa facilité de pose et d’entretien sont très appréciés. Outre cette praticité hors du commun, l’esthétisme apporté donne du cachet et du charme à votre déco, avec plus de modernité. Technique de pose, avantages, durabilité et entretien, voici tout ce que vous devez savoir sur les parquets flottants.

Qu’est-ce qu’un parquet flottant ?

Le parquet flottant est un revêtement de sol appelé ainsi de par son type de pose, avec un ensemble de lames collées et clipsées entre elles, puis posées au-dessus d’une sous-couche isolante à base de mousse ou de liège.

La pose est surnommée flottante du fait que le parquet n’est pas directement posé sur le sol. Il existe différents types de parquets pouvant se poser de cette manière :

  • Le parquet contrecollé, constitué d’une multicouche, incluant une couche de bois noble avec une épaisseur mesurant 25 mm et minimum ;
  • Le parquet stratifié, fait à base de résine, constitué d’une couche d’usure en bois ;
  • Le parquet en PVC, imitant le bois naturel.

Comment poser un parquet flottant ?

Le parquet flottant se distingue de ses principaux concurrents de par sa rapidité et facilité de pose. Vous pouvez très bien le faire vous-même avec quelques astuces de bricolage.

matériel parquet

Le matériel à préparer

Pour la pose, il faudra prévoir quelques matériels et équipements :

  • Une sous-couche résiliente ;
  • Un ruban adhésif ;
  • Et de la colle en mastic.

La préparation

Pour des raisons esthétiques, la pose des parquets flottants devra se faire dans le sens de la longueur dans une pièce. Commencer par enlever les plinthes pour la vérification de l’état du sol, devant être sain et plan.

Il est possible de poser vos lames de parquet sur du carrelage ou du PVC. Les moquettes sont à retirer, avant de nettoyer le sol et laisser sécher.

Passer à la découpe des pieds de chambranle pour installer la couche isolante phonique. Les bandes sont à coller avec le ruban adhésif. Si la pièce est humide, placer avant un film de polyane.

Les étapes de la pose

1-caler les murs avant de mettre en place les lames de parquets pour compenser la dilatation. La mesure de la dernière lame de rangée doit mesurer plus de 41 cm de longueur.

2-Emboiter et décaler les lames, puis les clipser à l’aide d’une cale de frappe.

3-Découper les lames sur le long en respectant l’espace de dilatation. Utiliser une scie sauteuse pour les découpes ponctuelles.

4-Laisser reposer le tout pendant environ une heure, puis enlever les cales. Nettoyer tous les murs.

5-Découper les plinthes pour une fixation au mastic-colle. Raboter le dessous pour un seuil de porte si nécessaire.

parquet

Quels sont les avantages d’un parquet flottant ?

Une facilité de pose

A l’inverse du parquet massif, la pose du parquet flottante est extrêmement simple et rapide. Pas besoin d’être cloué. Il suffit d’un peu de colle pour poser le parquet.

Un prix abordable

Les parquets flottants sont largement moins couteux que les parquets massifs avec pose clouée ou collée. Les couts peuvent bien sûr varier de manière considérable selon la qualité des lames et l’essence de bois choisi.

Les parquets entrecollés coutent entre 20 et 50 Euros, mais pouvant aller jusqu’à une centaine d’Euros pour les hauts de gamme.

Un entretien simple

Dotés de lames prétraités, ces types de parquets n’ont plus besoin de cire ni de vernis régulier.

Le parquet flottant est-il durable dans le temps ?

Esthétique, économique et facile à poser et à entretenir, le parquet flottant présente toutefois quelques inconvénients. Le revêtement présente une faible résistance à l’usure.

Sa durée de vie est alors moins importante que les autres types de parquets. C’est la couche supérieure qui ne dispose pas d’une grande durabilité. Par ailleurs, ce n’est pas un souci ! Il suffit de le remplacer quand les usures deviennent trop importantes.

Un autre inconvénient, le parquet a tendance à légèrement se plier avec les meubles lourds. Si c’est votre cas, n’hésitez pas à opter pour des sous-couches incompressibles pendant la pose.

Entretien d’un parquet flottant

Les aspirateurs sont à éviter pendant le nettoyage de votre parquet. Les aspirations sont susceptibles de laisser des traces visibles.

Il est préférable d’opter pour un balai doux ou du savon naturel sans parfum pour le lavage. Pas de détergents pouvant agresser les revêtements de sols flottants. Les produits trop agressifs risquent d’endommager votre parquet rapidement.

Le parquet flottant n’est pas résistant à la forte humidité. Eviter de trop mouiller le sol pendant le lavage. Vous pourrez utiliser un chiffon mouillé pour juste enlever les taches.