Pourquoi cultiver sous serres est une bonne idée ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

En tant que structure close, la serre offre moultes perspectives au jardinier. Vous pouvez notamment créer un microclimat propice au développement des plantes. Cette solution permet de cultiver les plantes, les fruits et légumes qui nécessitent de la chaleur en permanence. Dans un second temps, l’usage de la serre optimise la croissance des plants et améliore la production.

Quels intérêts de cultiver sous serre ?

Les avantages qui découlent de la culture sous serre sont nombreux. C’est le moyen de produire en grande quantité, sans devoir subir les aléas climatiques.

Un excellent rendement

Compte tenu des conditions climatiques stables sous la serre, les plantes se développent plus rapidement. Il s’avère d’ailleurs judicieux de commencer à planter les semis le plus tôt possible. Les récoltes s’opèreront tout aussi vite, ce qui permet d’entamer plusieurs rotations de cultures en une année.

Une protection efficace contre les maladies

En étant isolés des intempéries et autres aléas climatiques, les plants sont protégés contre les maladies. Par exemple, les grandes averses entravent la croissance des courges butternuts. Ces dernières risquent même de développer des maladies telles que l’oïdium. Quoi qu’il en soit, l’utilisation d’une serre permet de récolter des fruits et légumes même hors saison. Vous pouvez en apprendre davantage auprès d’un spécialiste de la serre afin de pouvoir jardiner par tous les temps et d’accroître votre production.

serre

Profiter d’un temps de culture plus long

Grâce à la culture sous serre, vous avez la possibilité de cultiver même en hiver. Les plantes restent ainsi à l’abri des intempéries, des fortes bourrasques, des gelées ainsi que des grosses chaleurs. Néanmoins, il s’avère utile de contrôler la chaleur sous la serre afin d’optimiser la croissance des plantes. Rappelons que les canicules déstabilisent la plupart des plantations.

Que cultiver sous une serre ?

Les plants qui poussent sous serre bénéficient d’une grande quantité de chaleur et de lumière. Ils poussent beaucoup plus vite que dans un potager extérieur. Encore faut-il choisir les bonnes variétés de légumes et de fruits compatibles avec la culture sous serre.

Des fruits et des légumes

Le choix se révèle très large parmi les variétés de fruits et légumes qui se cultivent sous serre. Si vous habitez dans les régions du Nord, nous recommandons les serres en polycarbonate ou en verre. Vous pouvez ainsi y planter des concombres en février, que vous récolterez en juillet. Ajoutez-y des laitues, des aubergines ainsi que des carottes. Si vous avez opté pour les melons, vous pouvez réaliser les semis en mars. Dans ce cas, la récolte sera prévue en août. Autrement, les courgettes, les radis, les poivrons et les tomates sont également compatibles au mode de culture sous serre.

Des plantes aromatiques

Il n’y a pas que les plants de fruits et de légumes qui poussent sous la serre. Vous pouvez très bien y dédier un ou deux carrés de plantes aromatiques. Faites-y pousser du basilic, du thym et de la ciboulette en avril. N’oubliez pas le romarin (semis en mars), la lavande (semis en mars) ou l’aneth (semis en avril).

Des plantes d’intérieur

Les plantes d’intérieur trouvent également leur place sous la serre. Elles profitent ainsi d’une hygrométrie moyenne pour se développer dans les meilleures conditions. Dans ce registre, vous avez l’embarras du choix entre le beaucarnéa, l’aspidistra, le dracaena, la phalangère… Comptez aussi sur les plantes grasses telles que les cactus et les ficus.

Des plantes d’extérieur

Grâce à la culture sous serre, les passionnés de jardinage ne craignent pas les changements de saison. La structure leur servira pour l’hivernage des plantes du jardin comme le laurier rose, le mimosa, la cordyline. Il convient de chauffer la serre dès l’automne et d’y entreposer les plantes non rustiques. Pour le côté pratique, prévoyez des étagères ainsi que des petites tables pour y déposer les pots.

Quel type de serre privilégier ?

La culture sous serre offre des avantages considérables, tant pour les rendements que la productivité. Toutefois, il faudra opter pour le type de serre conforme à vos attentes et aux besoins de vos plantes. Mais avant tout, sachez que le choix de la serre se fera en fonction du niveau de température souhaité. Dans une serre froide, les températures descendent jusqu’à 4°C. Une structure tempérée accueillera surtout les plantes subtropicales. Dans une serre chaude, la température varie entre 18 et 26°C.

La serre en verre

Une serre en verre comprend une base en aluminium. Cette structure se veut légère, solide, isolante et lumineuse. À défaut de verre, un revêtement en polycarbonate alvéolaire permet de conserver la chaleur. Quoi qu’il en soit, ce type de serre ne requiert aucun entretien spécifique.

La serre de balcon

Très pratique malgré sa petite envergure, la serre de balcon convient pour les logements dépourvus de jardins. Son aspect compact convient particulièrement aux usages récréatifs. Ainsi, vous avez la possibilité d’y cultiver de petites quantités de plants de fraises, de tomates…

La serre tunnel

La serre tunnel doit son nom à ses nombreux arceaux métalliques. L’ensemble de la structure est recouvert d’un film plastique qui protège les plantes contre les intempéries. Le revêtement s’avère tout aussi indispensable pour filtrer les rayons UV. La serre tunnel séduit notamment pour son coût abordable et pour la facilité d’entretien.

serre cultures

Quels matériaux pour construire une serre ?

La structure de la serre se décline en différents matériaux comme le PVC, l’aluminium et le bois. Ce dernier est apprécié pour son esthétique et pour ses propriétés isolantes. Il convient néanmoins d’isoler le sol avec des briques pour prévenir la dégradation du bois.

Une structure en PVC se révèle moins chère, pourtant les performances isolantes sont excellentes. Vous profiterez ainsi des économies énergétiques considérables. En revanche, le PVC ne convient pas aux grandes structures. De plus, il ne supporte pas les fortes charges. Enfin, la structure en aluminium s’avère plus résistante au vent. À cela s’ajoutent une longue durée de vie et une facilité d’entretien. En revanche, au niveau de l’isolation ce type de structure n’est pas idéal.

L’acier est plus adapté aux grandes serres. Il faudra toutefois prévoir un budget assez conséquent. De ce fait, les serres dotées de structures en acier sont plébiscitées par les professionnels.