Au fil des saisons, les toitures des maisons sont recouvertes de lichens, algues, et de champignons. Pour éviter de précipiter la détérioration de votre toiture, vous devez prendre l’habitude de la démousser régulièrement. Voici quelques astuces pour y parvenir en trois étapes.

Le choix des produits pour démousser votre toiture

La réussite du nettoyage d’une toiture dépend en majeure partie des produits utilisés. Les matériaux servant de couverture de toit se révèlent parfois fragiles au contact de certains types de produits. C’est le cas par exemple du chlore qui est très utilisé par les particuliers dans le cadre du démoussage de leur toiture. Bien qu’efficace, ce produit n’est pas le plus recommandé pour nettoyer sa toiture, car il est susceptible de rendre poreuses les tuiles ou les ardoises à travers la création de petites crevasses. Ces dernières vont ensuite entraîner la propagation des champignons et des algues, rendant ainsi vos efforts inutiles. Présentant les mêmes dangers que le chlore, la javel est un produit qu’il faut éviter d’employer pour démousser votre toiture.

Pour un nettoyage réussi et sans risque, nous vous suggérons de préférer les produits anti-mousses. Ces derniers favorisent une élimination en profondeur des germes qui se sont incrustés dans les crevasses et les jointures de votre toit. Fongicides, les anti-mousses permettent également de prévenir la réapparition des champignons, des algues et autres déchets. Ils s’utilisent en principe avant le démoussage et il est préférable de faire appel à un professionnel qui connaît les bons dosages et applications.

équipements nettoyage toiture

Équipez-vous convenablement pour nettoyer votre toiture

En dehors de l’usage de produits nettoyants spécifiques, le démoussage de toiture requiert l’utilisation de certains équipements indispensables. En premier lieu, vous devez prévoir une échelle puisque l’opération se réalise en hauteur. En deuxième lieu, vous aurez besoin d’équipements de protection individuelle (ÉPI), en l’occurrence un casque de chantier, et des chaussures antidérapantes. Pour éviter que votre peau soit en contact avec les produits de nettoyage, je vous suggère de vous équiper de gants.

Par ailleurs, dans le but de limiter les risques de chute pendant le travail, un harnais s’avère indispensable. Vous aurez également besoin d’un nettoyeur moyenne pression. L’acquisition de tous ces équipements pourrait vous revenir très cher, surtout pour une activité qui est à réaliser occasionnellement. Faire appel à un spécialiste du démoussage est donc la meilleure alternative possible. Vous pouvez aussi choisir de louer les équipements au lieu de les acheter. Si vous vendez votre maison, le démoussage de toiture est une excellente façon de tirer le meilleur prix de votre bien.

Finalisez le démoussage de toiture en évacuant l’humidité

L’une des raisons principales de la prolifération des champignons, algues, et lichens sur une toiture est l’humidité. Ainsi, après avoir bien nettoyé votre toiture, il est recommandé de veiller à ce que l’humidité soit définitivement supprimée. À cet effet, vous pouvez utiliser des produits hydrofuges, c’est-à-dire qui font fuir l’eau.

Cependant, il est préférable de vous rapprocher d’un couvreur professionnel afin de savoir si vous pouvez faire usage d’un hydrofuge. En réalité, du fait de leur fragilité, certains matériaux comme les ardoises et les tuiles sont incompatibles avec les produits anti-humidité. Prenez donc le soin de bien vous renseigner au risque d’accélérer la détérioration de la couverture de votre toit.