Comment faire un désherbant naturel : La meilleure recette

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
mauvaises herbes

Si vous avez de la chance d’avoir une jolie pelouse avec gazon ou un jardin potager, impossible de passer à côté de son entretien. Et plutôt que d’utiliser des produits chimiques choisissez un désherbage respectueux de l’homme et de la nature pour vous débarrasser des plantes indésirables. Entre paillage, usage du vinaigre blanc, ou du bicarbonate de soude, vous vous débarrasserez rapidement des adventices !

Qu’est-ce qu’un désherbant naturel ?

L’herbicide naturel est un produit phytosanitaire qui ne contient pas de substance toxique à base de glyphosate et que l’on peut pulvériser sur les mauvaises herbes, sans danger pour l’environnement ni l’être humain.

Grâce au désherbeur naturel, le jardinier peut prendre soin et arroser les jardins d’ornement, les allées, les cours, les pavés ou encore les terrasses.

Comment faire un désherbant naturel ?

L’un des herbicides phytosanitaires naturels marchant le plus est sans aucun doute le vinaigre blanc. Pourtant sa force acidité peut altérer la fertilité du sol, c’est pourquoi il est conseillé de le diluer avec :

  • 5 litres d’eau ;
  • 200 ml de vinaigre blanc.

Mettez ce mélange très efficace dans un pulvérisateur pour se débarrasser des herbes indésirables comme les pissenlits, le chiendent… Quand ces plantes vivaces auront jauni, il ne vous suffira que de les arracher.

Pour un résultat encore plus efficace, certains jardiniers recommandent d’ajouter DU gros sel au désherbant. Par contre, il faut utiliser avec tact pour ne pas impacter sur la qualité du sol et des végétaux. D’autres ajoutent du savon noir pour permettre au mélange de se fixer plus facilement.

enlever mauvais herbe

Quelles sont les autres manières écologiques pour désherber ?

Pour désherbage efficace des plantes indésirables, il existe quelques options intéressantes à exploiter :

  • De l’eau de cuisson des pâtes, des pommes de terre ou du riz. D’ailleurs, c’est une excellente méthode pour recycler cette eau bouillante ;
  • De l’eau de mer, recommandée pour le désherbage des espaces non plantés. Par contre, cela n’est pas conseillé sur les cultures car le taux de sodium est élevé ;
  • Le purin d’ortie : Les orties ont la capacité de détruire les herbes indésirables ;
  • Le purin d’angélique : Efficace contre les jeunes pousses d’adventices ;
  • L’huile essentielle de basilic, connue pour ses propriétés fongicides et insecticides. Vous associerez 10 cl d’HE dans un litre d’eau, avec du savon liquide bio ;
  • La cendre de bois : C’est un résidu qui va changer le PH de la terre et se débarrasser de la mousse du gazon.

Comment fonctionne le désherbant naturel ?

Le désherbant naturel est un produit qui est surtout recommandé pour éliminer les mauvaises herbes qui vont asphyxier vos plantes, vos végétaux et vos fleurs en les privant des nutriments essentiels à leur croissance. Si certains produits ont une action qui est totale, et qui vont débarrasser de tous les végétaux sur une parcelle de terre, d’autres sont sélectifs et ne vont éliminer que les nuisibles uniquement.

L’action de ces désherbants naturels peut être plus ou moins prolongée, en fonction des éventuelles replantations qui doivent être faites sur un terrain.

Généralement, le désherbant naturel n’a aucune incidence sur le passage de votre animal de compagnie. Le degré de dangerosité est moindre. Toutefois, il est tout de même conseillé de le manipuler avec précaution.

fleur

Comment désherber efficacement votre jardin ?

Le désherbage est un procédé consistant à se débarrasser des mauvaises herbes. Il ne faut pas seulement les couper en surface mais s’en débarrasser dès la racine, afin d’empêcher toute repousse (certaines mauvaises herbes se renforçant quand on se contenante de les couper).

Concrètement donc, la méthode la plus simple est d’arracher les plantes avec un outil après les avoir pulvérisés d’un produit. Une fois que l’indésirable sera extrait, il ne faut pas retirer toute la motte. Au préalable, il faut prendre soin de le secouer !

Combien de temps faut-il pour que le désherbant n’agisse ?

Il est conseillé de faire un désherbage dès le printemps pour éviter que les adventices ou les plantes envahissantes ne viennent gêner la pousse de vos plantes.

Vous pouvez aussi effectuer le désherbage en automne afin de lutter contre les mauvaises herbes qui se seraient développées durant l’hiver. De plus, l’opération est simplifiée grâce au terrain meuble du fait de la saison.

Outre l’usage du désherbant naturel, vous serez aussi sûrement amené à effectuer une opération de débroussaillage nécessitant des équipements tels l’élagueuse, ou la tronçonneuse.

La fréquence de désherbage tiendra compte des cultures en place. Généralement, un désherbage tous les 4 à 6 mois sera amplement suffisant. Pour un potager, la fréquence sera plus importante.