Comment faire un désherbant naturel : La meilleure recette

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Sommaire

Si vous avez de la chance d’avoir une jolie pelouse avec gazon ou un jardin potager, impossible de passer à côté de son entretien. Et plutôt que d’utiliser des produits chimiques choisissez un désherbage respectueux de l’homme et de la nature pour vous débarrasser des plantes indésirables. Entre paillage, usage du vinaigre blanc, ou du bicarbonate de soude, vous vous débarrasserez rapidement des adventices !

Qu’est-ce qu’un désherbant naturel ?

L’herbicide naturel est un produit phytosanitaire qui ne contient pas de substance toxique à base de glyphosate et que l’on peut pulvériser sur les mauvaises herbes, sans danger pour l’environnement ni l’être humain.

Grâce au désherbeur naturel, le jardinier peut prendre soin et arroser les jardins d’ornement, les allées, les cours, les pavés ou encore les terrasses.

Le désherbant fait maison est-il vraiment efficace ?

Oui, à condition que vous compreniez que les désherbants naturels faits maison fonctionnent différemment des herbicides synthétiques. De nombreux herbicides synthétiques sont systémiques – ce qui signifie qu’une fois pulvérisés sur la mauvaise herbe, ils s’infiltrent dans toute la plante – feuilles, tiges, racines et autres – pour la tuer. Ce désherbant à base de vinaigre ne tue pas la plante entière. Au contraire, il brûle le feuillage, ce qui rend la survie de la plante difficile (et facile à enlever).

Comment faire un désherbant naturel ?

L’un des herbicides phytosanitaires naturels marchant le plus est sans aucun doute le vinaigre blanc. Pourtant sa force acidité peut altérer la fertilité du sol, c’est pourquoi il est conseillé de le diluer avec :

  • 5 litres d’eau ;
  • 200 ml de vinaigre blanc.

Mettez ce mélange très efficace dans un pulvérisateur pour se débarrasser des herbes indésirables comme les pissenlits, le chiendent… Quand ces plantes vivaces auront jauni, il ne vous suffira que de les arracher.

Pour un résultat encore plus efficace, certains jardiniers recommandent d’ajouter DU gros sel au désherbant. Par contre, il faut utiliser avec tact pour ne pas impacter sur la qualité du sol et des végétaux. D’autres ajoutent du savon noir pour permettre au mélange de se fixer plus facilement.

Comment le vinaigre et le sel tuent-ils les mauvaises herbes ?

L’acide acétique contenu dans le vinaigre et le sel contenu dans le désherbant font du mal en arrachant l’humidité du feuillage de la plante. Lorsque le feuillage meurt, la plante lutte pour survivre. Le vinaigre et le sel tuent certaines mauvaises herbes et en endommagent d’autres suffisamment pour qu’elles soient faciles à enlever.

enlever mauvais herbe

 

Utilisez du vinaigre horticole de bonne qualité et à forte acidité – De nombreuses recettes de désherbants maison à base de vinaigre de cuisine ordinaire peuvent fonctionner sur des mauvaises herbes plus petites et moins tenaces, mais elles nécessitent des réapplications plus fréquentes et des conditions météorologiques presque parfaites. Nous recommandons d’utiliser au moins 15% de vinaigre, mais le plus souvent nous utilisons du vinaigre à 20% dans nos allées de jardin.

Surveillez le temps – Il est préférable de pulvériser les mauvaises herbes tôt dans la journée, par temps chaud et ensoleillé, afin d’amplifier les propriétés de brûlage du feuillage du désherbant.
Réappliquez souvent pour attraper les mauvaises herbes qui viennent de germer – le désherbant au vinaigre est d’autant plus efficace que la mauvaise herbe est petite. Si vous parvenez à pulvériser vos mauvaises herbes avant qu’elles n’aient établi un système racinaire robuste, vous êtes plus susceptible de tuer la plante entière.

Conseil :

Ne vous laissez pas berner par le nom « vinaigre ». Tout vinaigre est acide, mais en particulier, le vinaigre fort que nous recommandons ici est très acide. Portez des chaussures fermées, des lunettes de protection, un masque et des gants lorsque vous pulvérisez. Ne pulvérisez également que par temps calme et sans vent. Lorsque vous pulvérisez sur une surface dure (comme des pavés, du béton ou des allées), testez un endroit peu visible avant de pulvériser toute la surface. Le vinaigre est un acide !

Quelles sont les autres manières écologiques pour désherber ?

Pour désherbage efficace des plantes indésirables, il existe quelques options intéressantes à exploiter :

  • De l’eau de cuisson des pâtes, des pommes de terre ou du riz. D’ailleurs, c’est une excellente méthode pour recycler cette eau bouillante ;
  • De l’eau de mer, recommandée pour le désherbage des espaces non plantés. Par contre, cela n’est pas conseillé sur les cultures car le taux de sodium est élevé ;
  • Le purin d’ortie : Les orties ont la capacité de détruire les herbes indésirables ;
  • Le purin d’angélique : Efficace contre les jeunes pousses d’adventices ;
  • L’huile essentielle de basilic, connue pour ses propriétés fongicides et insecticides. Vous associerez 10 cl d’HE dans un litre d’eau, avec du savon liquide bio ;
  • La cendre de bois : C’est un résidu qui va changer le PH de la terre et se débarrasser de la mousse du gazon.
  • Farine de gluten de maïs (AKA : Preen). La farine de gluten de maïs est un sous-produit naturel de la transformation du maïs, et elle aide également à empêcher les mauvaises herbes de s’enraciner après la germination. La farine de gluten de maïs empêche toutes les plantes de s’enraciner après la germination, il est donc déconseillé de l’épandre là où vous faites germer des graines, mais elle est efficace pour prévenir la prolifération des mauvaises herbes dans les lits où se trouvent des plantes établies. La farine de gluten de maïs doit être réappliquée fréquemment dans des conditions climatiques spécifiques, et son efficacité augmente à chaque application.
  • Les herbicides synthétiques. Bien sûr, si vous êtes à l’aise avec leur utilisation, des herbicides chimiques synthétiques sont également disponibles pour traiter les mauvaises herbes. Nous ne recommandons jamais l’utilisation d’herbicides synthétiques dans un potager, mais nous vous encourageons à prendre vos propres décisions quant à ce qui vous convient dans votre propre jardin.

Comment fonctionne le désherbant naturel ?

Le désherbant naturel est un produit qui est surtout recommandé pour éliminer les mauvaises herbes qui vont asphyxier vos plantes, vos végétaux et vos fleurs en les privant des nutriments essentiels à leur croissance. Si certains produits ont une action qui est totale, et qui vont débarrasser de tous les végétaux sur une parcelle de terre, d’autres sont sélectifs et ne vont éliminer que les nuisibles uniquement.

L’action de ces désherbants naturels peut être plus ou moins prolongée, en fonction des éventuelles replantations qui doivent être faites sur un terrain.

Généralement, le désherbant naturel n’a aucune incidence sur le passage de votre animal de compagnie. Le degré de dangerosité est moindre. Toutefois, il est tout de même conseillé de le manipuler avec précaution.

fleur

Comment désherber efficacement votre jardin ?

Le désherbage est un procédé consistant à se débarrasser des mauvaises herbes. Il ne faut pas seulement les couper en surface mais s’en débarrasser dès la racine, afin d’empêcher toute repousse (certaines mauvaises herbes se renforçant quand on se contenante de les couper).

Concrètement donc, la méthode la plus simple est d’arracher les plantes avec un outil après les avoir pulvérisés d’un produit. Une fois que l’indésirable sera extrait, il ne faut pas retirer toute la motte. Au préalable, il faut prendre soin de le secouer !

Puis-je simplement utiliser du vinaigre distillé domestique ?

Si vous avez déjà fabriqué un désherbant maison à partir d’un gallon de vinaigre blanc ordinaire, vous avez peut-être été déçu des résultats. En effet, d’après notre expérience, à 5 % d’acidité, les vinaigres ménagers ne sont tout simplement pas assez acides pour avoir un impact important sur les mauvaises herbes du jardin.

Comme le vinaigre de cuisine est si abordable, nous voulions vraiment que cela fonctionne – mais peu importe ce que nous avons essayé (en le mélangeant avec du sel, en ajoutant de l’huile d’orange, en ajoutant du savon à vaisselle, en pulvérisant à différents moments de la journée, en pulvérisant à différentes quantités), nous n’avons pas pu obtenir de bons résultats avec le vinaigre distillé. Il a systématiquement tué le feuillage d’environ un tiers des mauvaises herbes.

Combien de temps faut-il pour que le désherbant n’agisse ?

Il est conseillé de faire un désherbage dès le printemps pour éviter que les adventices ou les plantes envahissantes ne viennent gêner la pousse de vos plantes.

Vous pouvez aussi effectuer le désherbage en automne afin de lutter contre les mauvaises herbes qui se seraient développées durant l’hiver. De plus, l’opération est simplifiée grâce au terrain meuble du fait de la saison.

Outre l’usage du désherbant naturel, vous serez aussi sûrement amené à effectuer une opération de débroussaillage nécessitant des équipements tels l’élagueuse, ou la tronçonneuse.

La fréquence de désherbage tiendra compte des cultures en place. Généralement, un désherbage tous les 4 à 6 mois sera amplement suffisant. Pour un potager, la fréquence sera plus importante.

Le vinaigre tue-t-il les mauvaises herbes de façon permanente ?

Pour certaines petites mauvaises herbes, le vinaigre à forte acidité peut les tuer définitivement car elles n’ont pas eu la chance d’établir un système racinaire robuste. Pour les mauvaises herbes plus grandes ou tenaces, le vinaigre tuera seulement le feuillage, affaiblissant la plante et la rendant plus facile à arracher ou à biner.

Conseil :

L’application répétée du désherbant au vinaigre finit par acidifier suffisamment le sol pour que les mauvaises herbes (et les autres plantes) aient du mal à germer et à pousser. Utilisez ceci comme un avantage dans les zones où vous ne voulez pas de mauvaises herbes (comme une allée en gravier), mais à moins que vous n’ayez un sol très alcalin, nous ne recommandons pas d’utiliser régulièrement du désherbant au vinaigre dans vos plates-bandes.

 

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’utilisation d’un désherbant naturel maison ?

Comme toute décision que vous prenez dans votre jardin, l’utilisation d’un désherbant au vinaigre a ses avantages et ses inconvénients. Nous voulons que vous soyez pleinement informé avant de prendre une décision, alors couvrons-les :

Avantages de l’utilisation d’un désherbant maison

Pas d’ingrédients synthétiques – C’est un gros avantage ! La recette contient tous les ingrédients d’origine naturelle qui sont sans danger pour le jardinage biologique. Si vous n’êtes pas à l’aise avec les herbicides synthétiques dans votre jardin, cet herbicide naturel pourrait être une bonne option pour vous.

Rapide et facile à faire – La recette ne nécessite que trois ingrédients (quatre si vous utilisez un vinaigre concentré qui doit être dilué avec de l’eau). Elle se prépare en quelques minutes seulement !

Agit rapidement – Par une journée chaude et ensoleillée, vous commencerez à voir des résultats en moins d’une heure sur les mauvaises herbes à feuilles larges. En 24 heures, vous constaterez une destruction significative de ces plantes indésirables !

Soulage la pression du désherbage – Nous recommandons de s’appuyer sur d’autres méthodes de désherbage pour la majorité du jardin (arrachage, binage, brûlage, paillage lourd), mais si vous êtes submergé par les mauvaises herbes ou si vous avez du mal physiquement à désherber, ce désherbant maison peut aider à soulager un peu la pression.

Peut réduire le nombre de mauvaises herbes en acidifiant le sol – Si vous avez un sol neutre ou acide, l’application régulière de ce désherbant au vinaigre peut rendre votre sol suffisamment acide pour que les graines de mauvaises herbes aient du mal à germer et à pousser à ces endroits.

 

Inconvénients de l’utilisation d’un désherbant maison

Nécessite une réapplication – Parce que le désherbant au vinaigre tue le feuillage au lieu des racines et qu’il n’est pas un herbicide de pré-levée, il nécessite une réapplication fréquente pour les grandes infestations de mauvaises herbes ou les mauvaises herbes tenaces. Il faut suivre un programme régulier dans les jardins. Il faut envisager des pulvérisations ponctuelles toutes les semaines et une grande pulvérisation dans les allées de votre jardin et dans les allées de gravier toutes les 4 à 6 semaines pendant l’été.

Acidifier le sol – C’était un avantage ci-dessus, mais cela peut aussi être un inconvénient si vous avez un sol alcalin, car vous pourriez en fait améliorer votre sol et le rendre plus favorable à la croissance des mauvaises herbes.

Non recommandé pour l’intérieur des plates-bandes – En raison de ses propriétés acidifiantes, on ne recommandons pas l’utilisation de ce désherbant dans les plates-bandes (sauf si vous avez un sol très alcalin, et dans ce cas, utilisez-le avec prudence).

Odeur forte – Le vinaigre dégage une odeur forte, c’est indéniable ! Notre recette utilise de l’huile d’orange, qui aide à masquer l’odeur du vinaigre. L’odeur du vinaigre se dissipe rapidement pour laisser place à un parfum d’agrumes très agréable, mais le vinaigre est assez fort au début.

Peut être dangereux – Ce n’est pas parce que ce n’est pas un herbicide synthétique que ce désherbant n’est pas dangereux. Le vinaigre horticole est un acide puissant, et il doit être traité comme tel.

Portez un équipement de protection individuelle, ne pulvérisez jamais par temps venteux et tenez-le éloigné des enfants et des animaux domestiques. Diluez rapidement tout produit renversé en le rinçant bien à l’eau. De plus, ne mélangez jamais de désherbant et ne le conservez pas à long terme dans un flacon ou un pulvérisateur en plastique ordinaire

L’acidité peut dégrader les joints et le plastique avec le temps. Vous pouvez conserver le mélange dans un récipient en verre ou une bouteille de vinaigre vide – le plastique est conçu pour résister à l’acidité.

Le vinaigre à haute acidité est cher – Un gallon de vinaigre à haute acidité vous coûtera entre 15 et 20 e. Il vous sera très utile (surtout si vous optez pour une concentration plus élevée de vinaigre et que vous le diluez), mais si vous avez une grande surface à traiter, cela s’additionne rapidement sur une saison de culture.