La construction d’une maison passe par plusieurs étapes, dont la première est le choix du terrain. Cette étape mérite mûre réflexion. C’est la raison pour laquelle, de nombreux critères sont à prendre à compte avant de trouver le bon terrain pour construire. Dans certains cas, il est même indispensable de s’adresser à un professionnel pour s’assurer de la faisabilité du projet.

Prenez en compte quelques facteurs généraux pour choisir son terrain

Avant de choisir votre terrain, gardez toujours en tête que vous pouvez peut-être revendre votre maison dans un futur proche. Alors, prenez garde aux petites imperfections sur lesquelles vous fermez les yeux, mais que les autres remarqueront immédiatement. Par ailleurs, prendre son temps est aussi une bonne idée afin de limiter les marges d’erreur dans le choix du terrain.

Pour être sûr que le terrain répond à vos attentes, allez-y à différentes heures de la journée et de la semaine. Si nécessaire, retournez-y également le weekend. De cette façon, vous avez une idée du voisinage dans le quartier où vous allez vous implanter.

Privilégiez également un terrain libre de tout constructeur. Toutefois, si cela est obligatoire, vous avez l’embarras du choix.

Tenez compte de la situation géographique du terrain pour la construction de la maison

L’emplacement du terrain est un élément clé pour bien choisir son terrain. Certains préféreront un endroit non loin de leur lieu de travail. Ainsi, ils n’auront pas à parcourir de long trajet au quotidien. Par ailleurs, d’autres opteront pour un lieu un peu plus éloigné. De cette façon, ils peuvent admirer le paysage. D’autant plus que les impôts sont réduits.

Tenez compte de la proximité des médecins, des magasins, des écoles, bref des commodités. En outre, vérifiez que votre terrain est facile d’accès. Est-ce qu’il profite de la servitude de la route nationale, de l’autoroute…? En contactant un constructeur de maisons en Lorraine, vous serez accompagné de A à Z, de l’achat du terrain à la construction de votre nouvelle habitation.

La taxe foncière, la taxe d’habitation, le coût du déménagement, le prix et la qualité de l’eau sont d’autres facteurs à prendre en compte avant de choisir un terrain.

Pour faire des économies sur l’installation d’une antenne et le téléphone, vérifiez que la connexion internet passe dans le quartier où vous comptez vous installer.

Attention aux nuisances sonores

Avant de choisir un terrain, tenez compte des nuisances sonores. Vérifiez que vous n’êtes pas près d’une voie de chemin de fer. Cela émet beaucoup de bruits et produit des vibrations gênantes. Assurez-vous également de ne pas être en présence d’un couloir aérien ou d’un axe routier important. Par ailleurs, évitez un terrain près d’un feu rouge, d’un rond-point ou d’un carrefour.

Analysez le plan de prévention des risques naturels

Pour s’assurer que votre terrain ne présente aucun risque naturel tel que les glissements naturels, les avalanches, les inondations ou les incendies, consultez le PPRN ou le plan de prévention des risques naturels auprès de votre mairie. Discuter du sujet avec votre voisin est aussi une idée intéressante.

Examinez le PLU et le POS

Le choix d’un terrain implique la consultation du PLU auprès de la commune où il se trouve. Ce document vous indique les types de construction autorisés et ceux interdits. Pensez également à examiner le COS ou coefficient d’occupation des sols.

Par la même occasion, vérifiez que votre terrain ne se situe pas sur un plan de sauvegarde et de mise en valeur. Si c’est le cas, vous devez passer par un architecte pour faire valider votre projet de construction.

Tenez compte de la configuration du terrain

Choisissez un grand terrain afin de faciliter des projets d’agrandissement, de création de piscine, d’aménagement, etc. Faites également attention à la pente du terrain. Elle peut impacter sur le coût des travaux de construction que vous envisagez.

Considérez l’orientation du terrain

L’exposition est un autre élément à ne pas négliger afin de trouver le bon terrain. En hiver, votre bâtiment doit profiter de la chaleur douce du soleil. Par ailleurs, évitez les terrains bordés d’immeubles ou en bordure de forêt. Vous risquez de ne pas bénéficier des rayons du soleil à certaines heures de la journée. Le mieux est de choisir un terrain avec une entrée dans le côté nord.

Ayez en votre possession le certificat d’urbanisme

Le certificat d’urbanisme est un document qui indique l’état de constructibilité d’un terrain. Il énonce également si celui-ci se trouve dans un secteur protégé ou une zone à risque. Par ailleurs, il précise la hauteur du bâtiment, le type de toiture autorisée, l’aspect extérieur de la maison, le nombre de m² destiné en fonction de la taille de la parcelle, etc.

Vérifiez la viabilité du terrain

Assurez-vous que votre terrain dispose des divers réseaux : d’électricité, d’eau, de gaz ou de téléphone. Dans le cas contraire, prévoyez un budget supplémentaire pour la viabilisation de votre terrain.

Analysez la nature du sol et du sous-sol

Une analyse du sol et du sous-sol s’impose avant de choisir un terrain. Cela vous permet d’assurer la pérennité de votre construction et de choisir les meilleures techniques à adopter en fonction du type de sol de votre terrain. Les sols qui demandent ce genre d’expertise sont les terrains argileux, limoneux, siliceux, humifère, sableux et calcaire.

Choisissez entre lotissement ou en diffus

Avant d’acheter un terrain, choisissez entre un terrain en lotissement ou celui en diffus. Le premier est plus sécuritaire et convient aux familles avec plusieurs enfants. Par contre, si vous souhaitez un peu de tranquillité, préférez un terrain en diffus.

Les différents professionnels pour réaliser l’étude de faisabilité de l’achat d’un terrain

L’intervention de plusieurs spécialistes est indispensable afin de connaître ou de déterminer la faisabilité du projet d’achat d’un terrain. L’architecte par exemple, vérifie le bon emplacement du terrain, la conformité du projet sur le plan technique.

Pour vérifier que le terrain ne présente aucun risque d’inondation, de glissement ou qu’il convient aux fondations que vous envisagez, vous avez besoin de géomètres-topographes, de géologues et de divers ingénieurs spécialisés.

Pour s’assurer que votre parcelle peut accueillir les différents raccordements nécessaires à la construction de maison ou qu’aucun obstacle n’existe à la mise en place de ces réseaux, le recours à des gestionnaires des réseaux sanitaires et énergétiques est indispensable.