Les bruits provenant de l’extérieur peuvent être désagréables pour les occupants d’un logement. Entre ceux occasionnés par la circulation et ceux du voisinage, la situation risque d’être difficile à supporter à long terme. Tôt ou tard, il va falloir songer à faire des travaux d’insonorisation ou bien trouver des solutions d’isolation acoustique efficaces en vue de restaurer le confort de l’habitat.

 

 

La règlementation acoustique

Personne n’ignore que pour protéger l’environnement, il est devenu obligatoire de réaliser des travaux d’isolation thermique dans le cadre d’un projet de rénovation. Mais depuis le 1er juillet 2 017, réaliser des travaux d’isolation acoustique l’est également devenu pour les maisons situées dans une zone où l’exposition au bruit est assez conséquente. De la même façon que pour la rénovation énergétique, l’isolation phonique prend part au cours des mêmes types de travaux.

Les maisons construites avant 1 970 ne sont pas concernées par l’obligation de réaliser des travaux d’insonorisation. Quant à celles construites après 1 996, elles bénéficient d’un niveau sonore en-dessous de 35 décibels. Il faut noter que les locataires sont en droit d’exiger des bailleurs ou des propriétaires que des travaux d’isolation phonique soient entamés.

 

 

Les avantages de l’isolation phonique

Insonoriser permet de lutter contre le bruit provenant de différentes sources. Il peut s’agir de bruits aériens extérieurs ou intérieurs, ainsi que des bruits d’équipements. Les travaux vous feront bénéficier de multiples avantages :

  • Améliorer les performances acoustiques de votre maison : avec une bonne isolation, les bruits extérieurs seront moins perceptibles de l’intérieur.
  • Un confort optimal : si vous décidez de réaliser des travaux d’isolation phonique et thermique en même temps, vous n’aurez plus du tout envie de quitter votre cocon, tellement vous vous y sentirez à l’aise.
  • Valeur ajoutée du bien : une maison bien isolée, c’est ce que recherchent la plupart des acquéreurs, notamment si elle est située dans un quartier assez bruyant.

 

 

Comment insonoriser efficacement un logement ?

Les solutions d’isolation et de correction acoustique sont nombreuses. Vous devez commencer par traiter les murs, puis les plafonds et les sols. L’intervention d’un acousticien comme https://www.objectifsilence.com/travaux-d-insonorisation.html est fortement conseillée pour réussir le projet. Il établira un diagnostic acoustique en amont pour déterminer rapidement les travaux à entreprendre.

 

 

L’isolation phonique des murs

En isolant les murs, vous réduirez les bruits provenant de vos voisins, tout en évitant qu’ils ne se propagent dans les autres pièces. Pour cela vous avez plusieurs solutions :

  • Les panneaux acoustiques : idéaux puisqu’ils ne nécessitent pas de lourds travaux, ils peuvent en même temps être posés aux plafonds ou suspendus. Ils se déclinent en plusieurs dimensions et coloris pour répondre à vos besoins de décoration.
  • Les cloisons : l’isolant naturel est calé entre le mur et une autre couche d’isolant.

Il est également possible de poser des volets roulants, des stores ou des rideaux qui possèdent une bonne performance acoustique. Leur capacité d’absorption est parfois assez élevée pour vous dispenser de travaux. Il faut noter que cette capacité est souvent relative à l’étanchéité.

 

 

L’isolation des plafonds

Elle est importante pour atténuer les bruits de pas provenant d’un étage supérieur. Pour cela, il faut procéder à la création d’un faux plafond acoustique. Vous avez alors le choix entre les plafonds suspendus et les sous-plafonds collés.

 

 

L’isolation du sol

Les bruits que vous faites peuvent aussi être sources de gênes pour les voisins du dessous. Pour éviter les conflits, vous devez entamer des travaux d’isolation du sol. Pensez à changer le revêtement du sol ou bien à poser des moquettes épaisses afin de limiter les bruits d’impact. N’oubliez pas de faire appel à un professionnel pour faire le bon choix de matériaux d’isolation.