Poêle à bois Stûv : un choix de qualité pour réchauffer votre intérieur !

Bien que les systèmes de chauffage électrique aient la côte en ce moment, les poêles à bois ne sont pas non plus laissés en reste. De nos jours, on en trouve des modèles à la fois modernes et esthétiques. Les poêles à bois s’intègrent ainsi facilement dans la décoration intérieure. De plus, vous avez un large choix de gammes et de marques sur le marché. Parmi les meilleurs, on peut citer les poêles Stûv.

Qu’est-ce qu’un poêle à bois ?

Il s’agit d’un système de chauffage fonctionnant au bois, comme une cheminée. Il ne nécessite pour cela ni de gaz ni d’électricité. Le dispositif permet de réchauffer votre intérieur grâce à la combustion du bois. C’est au cœur d’un foyer rempli de granulés ou de bûches que le feu prend naissance. Ensuite, la chaleur se répand peu à peu dans toute la maison.

De ce fait, le poêle à bois est constitué d’un foyer, d’un habillage et d’un raccord au conduit de fumée. Le rôle de l’habillage est important car celui en inertie offre une expérience de chauffage plus confortable comparée à un poêle à bois en acier ou en fonte. Le poêle à bois se différencie d’une cheminée car il est indépendant. Vous êtes donc  libre de le placer où vous voulez. De plus, son fonctionnement étant simple et ne nécessitant aucun raccord à l’électricité, vous trouverez facilement son emplacement idéal et le changerez si besoin à l’avenir.

Pourquoi opter pour les poêles Stûv ?

Stûv est une société belge qui se spécialise dans la fabrication et la commercialisation de nombreuses solutions de chauffage au bois. Elle produit essentiellement des poêles en acier, ces derniers se démarquant de ceux de la concurrence pour leur qualité et leur design. Parmi tous les modèles de la marque, le Stûv 30 est par exemple l’un des plus performants. Il existe en trois versions : encastré, au sol ou adossé au mur.

Tous les modèles de poêles Stûv sont dotés d’un système 3 portes pour trois modalités d’usages (foyer ouvert, passage de nuit et porte vitrée) mais aussi d’un système d’accumulation de chaleur. Ils possèdent également une arrivée directe pour l’air extérieure, ce qui permet d’avoir un meilleur rendement.

Les poêles Stûv sont équipés d’une base rotative permettant d’orienter la vue et le rayonnement mais aussi d’un cendrier amovible qui offre une plus grande praticité pour se débarrasser des cendres et d’un kit barbecue pour les grillades lorsque le poêle fonctionne au feu ouvert.

Conditions requises pour le bon fonctionnement des poêles Stûv

Pour qu’un poêle Stûv puisse fonctionner de façon optimale, plusieurs facteurs entrent en jeu. Tout d’abord, vous devez choisir un modèle performant et qui sera adapté à l’espace qu’il faut réchauffer. L’idéal est de choisir un poêle de dernière génération. Vous devez également assurer son entretien. En plus du ramonage annuel, il faut assurer une bonne hygiène de combustion et vérifier l’état des joints pour garantir l’étanchéité du poêle.

Ensuite, il faut relier le poêle à un bon conduit de fumées. Ce dernier est un élément important dans le bon fonctionnement de l’appareil car la combustion en bois produit des fumées très chaudes avec une propension naturelle à s’élever. De ce fait, le conduit doit faciliter leur écoulement. Un bon conduit est celui qui est placé à une hauteur suffisante et qui possède une paroi lisse, droite et verticale pour favoriser le bon écoulement des fumées.

Vous devez également utiliser le bon combustible pour que le poêle puisse bien fonctionner. Privilégiez les essences de bois dur comme le hêtre ou le chêne car ils produisent une chaleur qui perdure, contrairement aux bois de conifères qui produisent une chaleur forte, certes, mais très brève et dont les résines des braises salissent ensuite le poêle. Utilisez les bois secs (taux d’humidité inférieur à 20%) car ils produisent moins de fumée et plus de flammes.

Enfin, veillez toujours à une bonne utilisation de votre poêle Stûv. Il faut que le feu brûle constamment à flammes vives car c’est à ce moment que le poêle sera le plus économique et écologique. Il y aura effectivement plus de chaleur et moins de rejets. Le foyer doit donc être bien dimensionné pour qu’il ne surchauffe pas l’espace dans lequel il est placé. En ce qui concerne l’allumage du feu, la technique inversée est fortement conseillée. Vous pouvez consulter le manuel d’emploi pour en savoir plus.

Conseils pour choisir un poêle à bois

Les modèles de poêles à bois sont de plus en plus nombreux sur le marché. Pour les personnes qui ne s’y connaissent pas, il peut être difficile de s’y retrouver. Or, depuis qu’on ne cesse de faire l’éloge sur les avantages du poêle à bois, la plupart des ménages préfèrent maintenant tous se mettre au bois. Ces quelques conseils pourraient alors voua aider pour choisir le meilleur modèle.

La première chose à faire est de déterminer vos besoins de chauffage. Est-ce que le poêle à bois constituera le chauffage central de la maison ou seulement un chauffage d’appoint ? Pour une maison déjà bien isolée, un poêle à faible puissance est suffisant. De même, les poêles à bûches sont idéaux pour le chauffage d’appoint.

En revanche, pour le chauffage intégral de la maison, les poêles à accumulation, à inertie et les poêles de masse sont les plus adaptés. Certes, ces modèles coûtent plus chers (entre 4 000 et 15 000 €), mais ils sont aussi les plus efficaces. Dans tous les cas, veillez à ce que le modèle choisi soit conforme aux normes produits en vigueurs et certifiés CE. C’est cette certification qui assure la sécurité de fonctionnement du modèle ainsi que ses performances.

Enfin, n’oubliez pas de tenir compte de la puissance de votre poêle à bois car elle exprime la chaleur que peut produire le poêle. Exprimée en kW, elle peut être évaluée suite à une étude du niveau d’isolation d’une maison et de l’espace qui accueillera le poêle à bois !