Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, les broyeurs ne sont pas aussi bruyants qu’un tracteur agricole. A quoi peut servir un broyeur de végétaux et comment  fonctionnent-ils ? Les réponses dans cet article.

L’utilisation d’un broyeur de végétaux.

 

Un broyeur de végétaux ou déchiqueteuse de végétaux est un outillage utilisé pour broyer les feuillages et les déchets de jardinage en les transformant en broyat.

En effet, les travaux de sylviculture ou d’entretien de jardin, comme tailler les haies, l’élagage des arbres, le nettoyage des massifs et du potager, produisent d’importants volumes de déchets végétaux.

Les matières végétales broyées et les copeaux issus du broyage peuvent servir au compostage, le paillis des sols et même la mise en œuvre du bois raméal fragmenté, au lieu de les déposer dans la déchetterie. Le paillage consiste à recouvrir le sol avec des végétaux ou des copeaux issus des broyeurs pour conserver l’humidité du sol et limiter la prolifération des mauvaises herbes.

Les végétaux broyés peuvent être aussi utilisés pour le compostage pour fabriquer de l’engrais ou pour former un compost comportant une bonne combinaison de déchets azotés et carbonés.

La technique de BRF, Bois Raméal Fragmenté se sert aussi des broyats issus des branchages encore verts pour les répandre et les incorporer dans le sol pour lui donner des éléments nutritifs.

Broyage, paillage, compostage et BRF sont toutes des méthodes de valorisation des déchets verts.

 

Comment fonctionne un broyeur de végétaux ?

 

Les branchages sont introduits dans une sorte d’entonnoir où ils seront déchiquetés et réduits en copeaux. Ces copeaux seront évacués ensuite par éjection.

La taille des broyats obtenus varie. Mais dans tous les cas, la réduction de volume est significative allant de 6 à 12 fois selon les modèles des broyeurs.

En principe, un broyeur peut couper, hacher presque tous les résidus de coupe et déchets végétaux issus du jardin, qu’ils soient tendres ou durs. La limite principale porte sur le diamètre des branches, qui ne doivent pas être trop important, entre 30 et 50 mm, surtout pour les modèles électriques. Par contre, avec un broyeur thermique, la section maximale peut atteindre 75mm.

 

Quel type de broyeur de végétaux choisir ?

 

Le broyeur de végétaux dispose de 3 types de broyage. Les broyeurs à disques porte-lames qui consistent à faire tourner une lame ou un couteau à grande vitesse. Ils sont particulièrement adaptés pour un usage occasionnel, idéal pour les déchets d’arbustes jeunes ou les rameaux de l’année. Il est très rapide et le résultat obtenu est plutôt fin.

Les broyeurs à rotor, plus efficaces et plus puissants, sont idéals pour le compostage puisque les copeaux obtenus restent relativement grossiers. Adapté au broyage de bois dur et de bois tendre, on peut déchiqueter avec ce matériel des branches de plus gros diamètre, généralement jusqu’à 36mm. Le broyeur à rotor dispose d’une roue de crantage qui tourne de façon lente mais puissante. Le rendement est moins important mais d’une efficacité accrue. On peut travailler sur des surfaces plus grandes avec de plus gros végétaux.

Enfin, les broyeurs à turbine, ou broyeurs de branches. Favorisés par les moteurs thermiques, ils se reposent sur le même système de fonctionnement que les broyeurs à rotor mais avec une plus grande vitesse et une meilleure stabilité. Ils peuvent travailler sur de plus grosses branches. Il s’agit des broyeurs les plus performants, adaptés pour le broyage de bois très durs comme des arbres fruitiers.

 

Pour entretenir votre broyeur de végétaux électrique (www.wizza.fr/broyeur-de-vegetaux/) ou broyeur de branches thermique, pensez à bien nettoyer la sciure après chaque utilisation. Et affûtez les lames annuellement pour maintenir son efficacité plus longtemps.