Le buffet Mado est un meuble de cuisine des années 40 ou 50. Il s’agit d’un buffet de cuisine qui a vu le jour dans les années 40 et qui a été fabriqué sur mesure à la toupie avec des panneaux de placage pour les côtés et les façades et du pin massif pour les montants. La niche était vouée à un miroir ou à au poste TSF.

Des menuisiers de renoms se sont mis à la création de différents modèles en fonction de leurs besoins et envies : emplacement pour le seau à charbon, pots à épices cachés derrière une porte, rouleau à pâtisserie ou tablette de découpe, horloge, parfois garde-manger ou mini frigo, niche, huche à pain… Toutes les versions étaient possibles.

Buffet Mado : ses origines

A l’origine, le buffet Mado était une création d’un ébéniste qui s’était lancé dans la fabrication en série de buffet de cuisine. Une conception qui a eu du succès, à l’époque, et qui tire son nom de la « Maison Dominique » pour Mado.

Ce meuble de cuisine a fait sa première apparition en 1949, alors qu’on assiste au boom du « moderne bombé » avec le buffet à deux corps qui se place dans la salle à manger. Le buffet Mado est un meuble de cuisine populaire en bois blanc.

Au même moment, le jumeau du buffet Mado surgit chez Levitan : un modèle un peu plus rude, le deuxième de la famille. C’est là que le buffet Mado tire ses origines avec la « cuisine moderne en bois blanc » et la « cuisine par élément » que propose son concurrent sous la marque Comera.

Depuis, le buffet Mado s’est démarqué du lot avec la qualité du bois utilisé, mais surtout avec son étiquette « MADO –  Modèle Déposé – Fabrication Française ».  Le buffet Mado est un joli meuble tout en rondeur. Sa forme rétro typique des années 50 et sa capacité de rangement séduit.

buffet

Buffet Mado : à propos

Le buffet mado n’est autre que le diminutif de « Maison Dominique ». Il s’agit d’un buffet de cuisine en pin d’avant l’ère du formica. D’antan, il constituait un gros achat, ce qui a motivé les premiers crédits en tant qu’équipement domestique indispensable, comme la table à manger ou le frigidaire.

Il est important de noter qu’un buffet Mado est un meuble de qualité relative. Il ne présente pas de bois noble, ni de fioritures, excepté pour quelques modèles rares plus cossus qui présentent, par exemple, une partie en zinc.

Les adeptes du meuble Mado gardent souvent précieusement l’esprit des années 50, mais également la couleur d’origine. D’autres préfèrent le relooker avec des couleurs modernes ou à la mode. Le buffet Mado est, aujourd’hui, personnalisable à souhait, tant sur la couleur que les motifs.

Buffet Mado : adoptez un meuble rétro

Parfait pour donner du cachet dans un intérieur, le mobilier rétro offre l’avantage d’être unique. Toutefois, il est important de bien choisir sa pièce avec soin et d’apporter quelques retouches afin de transformer l’objet en un mobilier tendance et intemporel.

C’est tout à fait le cas avec le buffet Mado des années 40/50 qui faisaient fureur dans les cuisines de l’époque. À la fin de la guerre, le buffet Mado se développe très vite et les modèles ont été réalisés sur commande. Le buffet Mado représentait la cuisine moderne de l’époque.

mado

Constitué d’une partie basse avec une niche au centre et d’une partie haute moins profonde, le buffet Mado est un meuble truffé de rangement qui conjugue à la fois les fonctions de garde-manger, vaisselier, rangement à ustensiles, épices et autres.

Son look vintage est idéal dans une cuisine colorée ou lumineuse. Il peut également servir de rangement aux accents rétro dans une chambre d’enfants. En salle à manger ou en cuisine, son côté « fourre-tout » est très apprécié. C’est un meuble très pratique pour ceux qui accumulent les accessoires et ne savent plus où les ranger.